Accueil La Newsly Room Selon un rapport, une pharmacie sur quatre donnerait des conseils dangereux

Selon un rapport, une pharmacie sur quatre donnerait des conseils dangereux

271
PARTAGER
Source : MDFrescuerYouTube - Pixabay

L’association de consommateurs UFC-Que Choisir a travaillé récemment sur un rapport concernant les conseils donnés par les pharmaciens en cas de rhume. Il a ainsi été démontré qu’un pharmacien sur quatre recommandait une dose nocive de paracétamol.

Source : stevepb – Pixabay

Venir pour un rhume et repartir avec des conseils dangereux

Le rapport s’est concentré sur près de 772 pharmacies de métropole. Les membres de l’association, mobilisés pour l’enquête, se rendaient en pharmacie pour acheter du Doliprane et de l’Actifed Rhume jour et nuit. Dans les faits, il est hautement déconseillé d’associer les deux, car ces médicaments contiennent du paracétamol.

En fin de compte, 86 % des pharmaciens ont pris le soin de prévenir leur client du risque de surdosage, un résultat que l’association de consommateurs juge réellement insuffisant.

Les risques d’un surdosage de paracétamol

La dose à ne pas dépasser est fixée à trois grammes par jour. Au-delà de quatre grammes, le paracétamol peut provoquer de graves lésions au foie. Le système cardio-vasculaire ainsi que les reins peuvent également être touchés. Normalement, ces dangers font partie des connaissances dites « de base » des pharmaciens. Les mises en garde devraient donc être systématiques.

L’association espère que cette enquête permettra une véritable « prise de conscience », son objectif étant de mettre en lumière un besoin de formation. UFC-Que Choisir plaide également pour « la présence d’un encadré spécifique sur l’emballage des médicaments sans ordonnance, pour informer le consommateur sur les principales interactions et contre-indications ».

Selon un autre rapport, les Français ont dépensé en 2017 2,24 milliards d’euros en médicaments sans ordonnance (pris en auto-médication).

Source :

Nordittoral