Accueil La Newsly Room Santé L’audition potentiellement altérée par le tabac

L’audition potentiellement altérée par le tabac

144
PARTAGER
Source : Free-Photos - Pixabay

Il semblerait que le tabac n’agisse pas uniquement en mal sur nos poumons. En effet, selon des chercheurs japonais, la consommation de cigarettes accroît les risques de perte de l’audition. Les fréquences concernées sont les fréquences hautes (les aigus).

Source : markusspiske – Pixabay

Une étude menée sur un large échantillon

Selon l’étude japonaise publiée dans la revue Nicotine & Tobacco Research, arrêter de fumer permet de restaurer l’ouïe potentiellement affectée par le tabagisme. Pour arriver à ce résultat, les chercheurs ont reçu et étudié un panel de près de 50 195 Japonais. Ces derniers étaient âgés de 20 à 64 ans et avaient un travail.

Ces 50 195 personnes ont été soumises à des tests sur l’ouïe, répartis sur plusieurs années (certains ont été suivis huit ans). Cette recherche a été facilitée par la loi japonaise : « les employés sont tenus par la loi de recevoir un examen médical annuel, y compris un test d’audition ».

Bonne nouvelle : ce n’est pas irréversible

Selon les résultats obtenus : « Les chercheurs ont relevé un risque de perte auditive accru de 1,2 à 1,6 fois pour les fumeurs par rapport à ceux qui n’avaient jamais fumé ». Le risque augmente avec le nombre de cigarettes fumées par jour. Cependant – comme nous le disions plus haut – arrêter de fumer permet de restaurer l’ouïe : « Le risque de perte d’audition associé au tabagisme semble diminuer dans les cinq ans qui suivent l’arrêt du tabac ».

D’autres éléments avaient également été étudiés pendant l’étude, sans grand résultats. Ainsi : « l’association entre le tabagisme et la perte auditive n’a pas changé de façon significative après ajustement pour l’activité physique et la consommation d’alcool ».

Encore une nouvelle bonne raison d’arrêter de fumer !