Accueil La Newsly Room La jeune Métisse sélectionnée pour incarner Jeanne d’Arc subit des injures racistes

La jeune Métisse sélectionnée pour incarner Jeanne d’Arc subit des injures racistes

568
PARTAGER
Jeanne d’Arc. Crédit photo : Wikimedia Commons, Albert Lynch

La jeune lycéenne de 17 ans, de père béninois et de mère hongroise, Mathilde Edey Gamassou – choisie pour incarner Jeanne d’Arc pendant les festivités annuelles en l’honneur de l’héroïne d’Orléans – subit des injures racistes. Ces dernières sont proférées par des militants d’extrême droite sur les réseaux sociaux.

Un choix logique pour le comité

Cette jeune femme métisse a été choisie au milieu d’au moins 250 postulantes. Elle sera la cinquantième représentante de Jeanne d’Arc durant les fêtes johanniques. Ces festivités célèbrent chaque année pendant le printemps, la victoire de Jeanne d’Arc en avril 1429 sur les Anglais qui avaient imposé le siège d’Orléans. Cette jeune fille est en classe de 1re, elle fait du chant lyrique au conservatoire d’Orléans et pratique de l’escrime.

Statue de Jeanne d’Arc, à 60 m en amont du pont George-V à Orléans. Crédit photo : Wikimedia Commons, Roulex_45

Bénédicte Baranger, la présidente du comité Jeanne d’Arc affirme qu’elle a été choisie, car elle correspondait aux quatre critères fixés. Elle réside à Orléans depuis dix ans, elle étudie dans un lycée orléanais, elle est catholique et elle aide les autres. Pour elle, « Il n’y a aucune provocation, elle portera notre histoire de France à tous, comme l’ont fait les autres Jeanne avant elle ».

Des propos racistes

Pour une partie de l’extrême droite, il s’agit d’une propagande pro-métissage. À travers des sites Internet, des commentateurs ont dénoncé ce choix comme le départ d’un essai de modification de l’histoire. Dans ce scénario, les Arabes et les Noirs seront vus comme étant à la base de l’histoire de France. Sur le site Résistance républicaine, connu pour être anti-musulman et se réclamant de la vraie gauche, un commentaire prédit une Jeanne d’Arc en burqa pour l’année prochaine.

La célébration de 589e édition de la levée du siège d’Orléans lors de la guerre de 100 ans se tiendra du 28 avril au 8 mai. Une enquête a été ouverte pour « provocation publique à la discrimination et la haine raciale ». Elle concerne deux posts dans lesquels la jeune fille est assimilée à un singe.

Source :

Europe1