Accueil La Newsly Room Héritage de Johnny Hallyday : les enfants et la veuve se déchirent...

Héritage de Johnny Hallyday : les enfants et la veuve se déchirent face au testament

1216
PARTAGER
Johnny et Læticia Hallyday. Crédit photo : flickr/Ninian Reid

L’image d’une famille proche et souffrant de la disparition de Johnny Hallyday lors des cérémonies funéraires à La Madeleine et à Saint-Barth vient de voler en éclat. Laura Smet vient d’annoncer qu’elle contestera le testament de son père, Johnny Hallyday.

Une trêve de courte durée

Après la cérémonie qui a eu lieu à La Madeleine et pendant l’enterrement de Johnny Hallyday, l’on pourrait assister à un débat juridique pour contester la conformité du testament laissé par le rockeur. Depuis ce lundi, c’est avec surprise que la planète people a appris que Laura Smet désirait ne pas reconnaître le testament laissé par son père.

Johnny Hallyday sur scène. Crédit photo : flickr/Ninian Reid

Elle sera soutenue dans son action par son demi-frère David Hallyday avec lequel elle forme un clan selon la rédactrice en chef du magazine Voici, Marion Alombert. Dans une lettre ouverte adressée à son père décédé, elle exprime son étonnement face à cette situation qu’elle aurait voulu régler en famille. Réagissant à ces propos, Laeticia Hallyday a fait part de son écœurement.

Une bataille judiciaire qui s’annonce longue

Des sources proches de David Hallyday affirment que ce dernier ne désirait pas grand-chose. Il se serait satisfait d’une guitare ou d’une voiture et de quelques parts des éditions. Il devient codemandeur, car il a été privé de tout. Cette situation est inenvisageable dans le droit français où les enfants ne peuvent pas être déshérités, mais juridiquement acceptable aux États-Unis où le rockeur vivait depuis 2007.

Ce testament prévoit qu’en cas de décès de son épouse, ce sont les deux dernières filles du couple Hallyday, Jade (13 ans) et Joy (9 ans), qui hériteront à parts égales de l’ensemble des droits et biens de Jean-Philippe Smet, véritable nom de Johnny Hallyday. Le testament contesté a été écrit par Johnny, et signé à Marnes-la-Coquette, non loin de Paris, en l’absence de notaire.

Source :

Le Parisien