Accueil La Newsly Room Santé Le vrai du faux : 5 idées reçues sur le cancer pouvant...

Le vrai du faux : 5 idées reçues sur le cancer pouvant prêter à confusion

239
PARTAGER
Idées reçues sur le cancer. Crédit photo : Pxhere

De plus en plus, de fausses informations circulent sur le cancer. Ces dernières font naître la confusion. Pour la journée mondiale de lutte contre le cancer qui a lieu chaque 4 février, discernez le vrai du faux grâce à ces cinq idées reçues.

Arrêter de fumer permet de réduire les risques de cancer

Vrai. Contrairement à ce qu’on croît, le tabac n’est pas seulement responsable du cancer du poumon et des voies aériennes. Il influe aussi sur l’ORL, la vessie, le pancréas, l’estomac, le col de l’utérus, et les seins.

Le cancer se soigne avec de simples comprimés

C’est à la fois faux et vrai. En réalité, l’évolution de la médecine permet à la chimiothérapie de se présenter de plus en plus sous la forme de comprimés. Il faut cependant noter que ce type de traitement dépend du cancer. Pour soigner certains cancers, une combinaison de plusieurs comprimés est souvent obligatoire. La chimiothérapie peut aussi se faire par intraveineuses dans d’autres cas.

La cigarette est la cause de plusieurs types de cancers. Crédit photo : Pxhere

Les produits trop gras et trop sucrés peuvent provoquer un cancer

Vrai. Aux États-Unis, il est prouvé que la moitié des cancers de l’utérus résulte de l’obésité selon Claire Falandry, professeur en oncogériatrie. Une récente étude démontre que 30 minutes de sport par jour réduiraient considérablement les risques de cancers et de maladies cardiovasculaires.

L’utilisation du soutien-gorge et du déodorant favorise le cancer du sein

Faux. Aucune étude n’a pu prouver que les sels d’aluminiums présents dans les déodorants pouvaient causer le cancer du sein. De même, il n’existe pas de preuve que le soutien-gorge pouvait favoriser le cancer.

Certaines professions favorisent le développement des cancers

Vrai. Les personnes travaillant sous le soleil comme les agriculteurs et les marins peuvent développer le cancer de la peau. Ceux en contact avec le goudron, les rayonnements ionisants, l’amiante… peuvent contracter le cancer de poumon. Les ébénistes et les menuisiers peuvent aussi présenter des cancers des voies respiratoires.