Accueil La Newsly Room Géopolitique Visite d’Obama à Paris : « remplacer la peur par l’espoir »

Visite d’Obama à Paris : « remplacer la peur par l’espoir »

215
0
PARTAGER
Crédit photo : REUTERS/Benoit Tessier

À la demande du réseau Les Napoléons, l’ancien président des États-Unis, Obama a donné une conférence à Paris sur le thème « ne pas avoir peur et innover ». Rien de surprenant quand on sait qu’en 2008 sa campagne portait sur l’audace de l’espoir. Éternel optimiste, il invite malgré les échecs à « remplacer la peur par l’espoir ».

Face aux problèmes du monde

L’ancien président est conscient des distorsions et injustices du monde. Selon lui, la mondialisation et les avancées technologiques ont secoué la planète. La conséquence est le changement des politiques et modèles sociaux. Obama déplore l’existence et la force des paroles haineuses.

Crédit photo : REUTERS/Benoit Tessier

Il faisait parfois allusion à son propre pays et à Trump sans jamais le nommer et bien sûr à la montée de l’extrême droite en Europe. Il s’interroge sur le sens à donner à un monde dans lequel la force domine le droit et à l’intérieur duquel les gens ont une faible estime des normes.

Il a émis le vœu de voir les institutions modifiées de manière à être au service du plus grand nombre afin de rejeter le nationalisme et la xénophobie. À cause de tout cela, il pense que nous sommes dans la pire des époques.

Obama préfère rester optimiste

Mais en même temps, il pense que le monde n’a jamais été aussi prospère. Il poursuit ses interrogations par une pointe d’optimisme. Il ne faut pas avoir peur, il faut garder espoir, lance Obama. Il évoque les guerres du XXe siècle et les gouvernements autoritaires de l’époque tout rappelant comment les américains et les Européens ont pu se libérer malgré la situation catastrophique.

Il a aussi loué les efforts de l’Europe dans ses avancées sur le climat après les accords de Paris et a déploré le retard des États-Unis sur le sujet, encore un tacle envoyé à son successeur. Il prévoit quand même un après-Trump qui sera différent.

Source :

lopinion

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz