fbpx
Accueil La Newsly Room Deux policiers jugés pour le viol collectif d’une femme en état d’ébriété

Deux policiers jugés pour le viol collectif d’une femme en état d’ébriété

0
564
Deux policiers - Crédits photo : Pixabay

Sensés nous protéger et faire respecter la loi, il arrive que les policiers soient eux-aussi au coeur de scandales liés à leur comportement au quotidien. Comme ce fut le cas de deux agents de la police belge, qui, en 2018, ont abusé sexuellement d’une jeune femme en état d’ébriété alors qu’ils la ramenaient chez elle. Suspendus depuis lors pour besoin d’enquête, les deux policiers comparaissaient en correctionnelle ce matin. Nous reconstituons pour vous les circonstances de cet acte ignoble.

Deux policiers violent une femme saoule

Les faits qui sont reprochés aux deux policiers remontent en effet à 2018. Alors que les deux policiers ramenaient chez elle Nathalie, qui était fortement alcoolisée. Ils ont profité de la situation afin de se faire plaisir en abusant sexuellement de la jeune femme ivre morte et donc ne pouvant pas consentir audit rapport sexuel.

En effet, comme l’expliquent des témoins de la scène. Ils ont vu Nathalie leur voisine, portée par deux individus qui semblaient la ramener chez elle. Cependant, un détail les a intrigué : Nathalie avait le pantalon baissé. Cependant, constatant que ses accompagnants sont des membres des forces de l’ordre, ils ont cru leur voisine en sécurité.

Cependant, inquiets quelques instants plus tard, les témoins ont guetté par la fenêtre du domicile de Nathalie. Ils ont aperçu les deux policiers l’un entrain de soulever la tête de la jeune femme et l’autre le sexe en alerte. Et prêt à pénétrer la jeune femme complètement inconsciente.

Un couple au lit – Crédits photo : PxHere

Des photos de la scène auraient été prises, ce qui constitue des preuves de l’abus sexuel.

Que reproche-t-on réellement à ces policiers ?

Excellente question, puisqu’en l’état un policier est dans ses prérogatives s’il raccompagne à son domicile une personne en état d’ébriété avancé.

Cependant, les deux agents de la police belge, de la ville de Modave ont profité d’une jeune femme dans l’incapacité d’être ou pas, consentante à un rapport sexuel.

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici