fbpx
Accueil La Newsly Room Avec 230.000 IVG en 2019, les Françaises sont championnes européennes de l’avortement

Avec 230.000 IVG en 2019, les Françaises sont championnes européennes de l’avortement

0
76
Un enfant est fragile - Crédits photo : Pikist

Considéré comme un droit de la femme à disposer de son corps et à juger sa capacité ou non et sa volonté ou non à porter une grossesse, l’IVG est depuis sa dépénalisation sans cesse décriée. Encore tabou dans certaines régions du pays, cette pratique désormais très répandue a même réussi à faire des Françaises les championnes européennes de l’avortement. En effet, avec 230.000 IVG réalisées en 2019, la France est loin devant ses concurrentes les plus proches.

Les Françaises championnes de l’IVG en Europe

D’après les résultats de l’enquête de la Dress publiés ce jeudi, les Françaises seraient très nombreuses à avoir recours à l’IVG pour mettre fin à une grossesse non désirée.

En effet les tendances haussières du nombre d’avortements réalisés en milieu hospitalier n’a de cesse d’effrayer les praticiens du secteur de la santé. Ils n’ont jamais été aussi hauts. Et crèvent désormais les plafonds.

En effet, les Françaises sont passées dans les années 90 de 1 000 avortements officiels, à près de 224.300 IVG en 2018. Et ce nombre a été surclassé par les statistiques de 2019, qui stipulent un nombre total de 232.200 interruptions volontaires de grossesse (IVG).

Du coup désormais 15,9 % des Françaises mettent un terme à une grossesse au moins une fois dans leur vie. De loin la statistique la plus sombre du Vieux Continent. Pour preuve, les voisines Allemandes ne sont que 7 % à avoir recours à des IVG.

Quelle tranche d’âge est la plus concernée ?

Les statistiques de la Drees vont plus loin. Les Françaises âgées entre 20 à 29 ans sont celles ayant le plus recours à l’IVG.

Mais les 30 – 34 ans sont aussi concernées. Bien que les chiffres soient assez maigres et stagnent depuis des années. De plus, toutes les régions du pays ne sont pas logées à la même enseigne sur le plan du nombre d’IVG réalisées.

Les chiffres sont assez faibles en Outre-mer, Paca, Corse, Pays de la Loire, dans le Grand-Est et en Bretagne.

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici