fbpx
Accueil La Newsly Room International Cette petite fille est née avec deux bouches, une malformation rarissime et...

Cette petite fille est née avec deux bouches, une malformation rarissime et hors du commun

0
650
Une enfant en plein sommeil - Crédits photo : PxFuel

Le bien fondé des consultations prénatales n’aura jamais été aussi bien illustré, que par ce cas atypique que viennent de vivre parents et médecins. En effet, une petite fille est née avec deux bouches et deux langues. Une malformation congénitale rarissime, qui a poussé à écrire littéralement un libre au sujet de l’aventure de l’enfant. Nous revenons sur le récit de ce qui sera sans doute l’une des naissances les plus inédites de l’année.

Les malformations congénitales, une réalité

Au cours de l’embryogenèse, il peut arriver que des mutations génétiques impactent sur l’évolution et le développement de l’œuf. La résultante étant l’installation de malformations congénitales qui à terme peuvent avoir des conséquences néfastes sur le pronostic vital de l’enfant. Ou l’handicaper à vie.

Une échographie de 12 semaines – Crédits photo : Wikimedia Commons

Durant la grossesse, la majeure partie de ces malformations sont fort heureusement visibles sur l’échographie que réalise le médecin. Bien qu’il soit en l’état impossible de régler le problème l’enfant encore dans l’utérus de sa maman.

Dans le cas de notre article du jour, c’est une petite fille qui est née avec deux bouches, deux langues et quatre rangées de dents.

Elle naît avec deux bouches et deux langues

Après la dernière échographie qui a révélé la malformation de la petite fille dont nous tairons le nom pour des raisons évidentes, la maman mis au monde son enfant. Deux semaines après quoi une fois les vérifications effectuées quant à sa croissance et sa capacité à manger normalement par le biais de sa bouche normale, la petite fille fut opérée.

Un enfant naît avec deux bouches – Crédits photo : BMJ

L’intervention avait pour but de retirer la seconde langue et les dents surnuméraires. De même que refermer la bouche anormale. 6 mois après l’intervention, tout semble aller pour le mieux pour une petite fille qui ne cesse de prendre du poids et de grandir normalement.

Pour rappel, il s’agit d’une malformation rarissime. Seuls 35 cas ont été répertoriés depuis 1900.

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici