La France comme le reste du monde, est frappée de plein fouet par une fracassante épidémie de coronavirus. Avec déjà près de 200 morts sur notre territoire pour presque 10 000 cas officiellement testés positifs, la France fait partie des pays les plus touchés dans le monde, après la Chine et l’Italie. Or bien que des mesures aient été prises afin d’endiguer le phénomène de propagation du Covid-19, il semblerait que le niveau d’alerte maximale soit sur le point d’être déclaré. En effet l’Etat s’apprête à décréter l’état d’urgence sur ne territoire national.

Quelles sont les mesures que souhaite instaurer le gouvernement en décrétant l’état d’urgence sanitaire en France ? Nous faisons le point !

Quelles mesures prises pour ralentir la propagation du coronavirus ?

Nous revenons sur les mesures phares annoncées la semaine dernière par le gouvernement et qui visent à stopper, ou du moins ralentir la progression de l’épidémie française de Covid-19. Notamment la fermeture des écoles primaires, collèges et lycées, écoles supérieures et universités jusqu’à nouvel ordre.

Ou la préférence pour du télétravail. Cependant la plus importante est le confinement. Excepté pour ceux qui sont contraints de de se rendre sur leur lieu de travail et donc détenteurs d’une Attestation de mouvement ou déplacement, les Français sont invités à rester cloîtrés chez eux.

Que souhaite faire le gouvernement en instaurant l’état d’urgence ?

Trois décisions fortes seraient prises par les pouvoirs publics en cas d’instauration de l’état d’urgence sanitaire en France. Les voici listées :

  • Le report du second tour des élections municipales
  • Apporter son soutien aux entreprises
  • Prolongement des titres de séjours des étrangers

Le but premier est de prévenir les rassemblements de plus de 100 personnes (élections), mais également d’aider les entreprises à faire face à la conjoncture créée par le ralentissement des activités économiques et la mise en chômage technique de leurs employés.

Enfin l’idée est également de garder sur le sol français les ressortissants étrangers qui y sont présents durant cette phase 3 de l’épidémie, afin de participer passivement au ralentissement de la propagation du Covid-19 dans leurs pays d’origine.

Source :

Ouest France

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici