Cela faisait longtemps que l’Etat Islamique n’avait pas frappé. Alors annoncé en défaite et en déroute par Donald Trump il y a deux années de cela, le groupuscule terroriste semble se remobiliser en un nouveau califat islamique basé au Moyen-Orient mais dont les tentacules continuent de sévir et tuer en Occident. Dernière attaque en date à attribuer au crédit de l’EI, l’attaque au couteau de Londres qui a eu lieu le weekend dernier.

Une attaque au couteau qui fait trois blessés

C’est un dimanche noir qu’a vécu la nation britannique hier, après qu’un individu encore non identifié ait pris d’assaut des passants au couteau. Alors qu’il sortait fraîchement de prison, l’assaillant radicalisé au gnouf a pris pour cible d’ordinaires passants se déplaçant dans la capitale britannique.

Il aurait réussi à blesser grièvement trois londoniens avant de prendre la fuite. Fuite qui ne fut que de courte durée puisque le suspect fut abattu par les forces de l’ordre peu de temps après son attaque. Pour information, l’attaque a eu lieu dans le très huppé quartier de Streatham, situé au Sud de la ville anglaise.

Fort heureusement, aucune victime mortelle n’est à déplorer. Et malgré le caractère grave des plaies infligées aux blessés, il n’en demeure pas moins qu’aucun d’entre eux n’a le pronostic vital entamé.

L’Etat Islamique revendique l’attaque

L’organe de propagande de l’Etat Islamique a revendiqué l’attaque au couteau de Londres ce matin dans la foulée des chaînes de presse.

« L’assaillant dans le quartier de Streatham dans le sud de Londres dimanche dernier fait partie des combattants de l’État islamique, a indiqué l’organisation dans un communiqué. Il a mené l’attaque en réponse aux appels à cibler les ressortissants des pays de la coalition internationale antijihadistes. »

Source :

France24

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici