L’administration française est empêtrée dans un bourbier populaire dont elle peine à se sortir depuis 2018 avec le lancement du mouvement des gilets jaunes. En 2019, les transporteurs routiers, les médecins, les agents des transports en commun ferrés et routiers ainsi que les syndicalistes et retraités se sont joint depuis le 5 décembre à cette grève géante dont le premier bilan financier vient d’être chiffré. En effet, en seulement 20 jours de grève ce sont plus de 400 millions d’euros de perte qu’ont occasionné ces grèves à la SNCF.

Un bilan assez lourd qui est somme toute logique

Le transporteur ferroviaire national SNCF a annoncé dans un communiqué officiel perdre chaque jour de grève 20 millions d’euros. Notamment en raison du manque à gagner occasionné par les ventes de billet en berne et les annulations en pagaille.

Pour rappel nous suivons ce mouvement de grève depuis le début et vous relayons régulièrement les informations relatives notamment à l’état du transport par rail en France. Et comme vous le savez depuis quelques jours ce sont des dizaines de lignes de RER, RATP ou de métro et même des relations assurées par la SNCF qui sont supprimées, annulées ou incertaines. Et ce n’est pas prêt de changer puisque le mouvement de grève poursuit son cours.

400 millions de perte en 20 jours de grève

En faisant le calcul on se rend compte qu’en 20 jours de grève, la SNCF a d’ores et déjà perdu 400 millions d’euros de chiffre d’affaires. Pour les raisons évoquées plus haut.

Un mouvement de grève – Crédits photo : Wikimedia Commons

Un montant qu’il faut cependant relativiser et non prendre en valeur absolue dans la mesure où depuis le début de la grève des économies substantielles ont également été faites par la SNCF. Notamment au travers des retenues sur salaires des grévistes, qui ont générées 100 millions d’euros d’économies.

Source :

LCI

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici