La Nouvelle-Zélande fait partie des nations les plus avant-gardistes du globe. Déjà très avancée en matière de législation en matière d’union entre deux personnes du même sexe ou tout bonnement au sujet de l’avortement, le pays devient ce jour le premier à disposer d’une banque de don de sperme spécialement pour les personnes séropositives au VIH. C’est une première mondiale et l’exemple doit être reproduit.

Au fait pourquoi un tel projet à la base ?

Bien que nous soyons en 2019, l’infection au VIH stigmatise toujours autant les personnes qui en sont atteintes.

Il est ensuite important de savoir que le VIH se transmet aussi bien par voie sexuelle mais pas génétique. Ce qui explique notamment pourquoi à la base une enfant nouvellement conçu ne peut être infecté par le VIH. Ce n’est que durant l’accouchement que sa maman peut lui transmettre la maladie par voie hématogène.

Malgré cela la stigmatisation ou la marginalisation des personnes porteuses de l’infection au VIH pousse certains d’entre-eux à se refuser de donner la vie. Raison pour laquelle des chercheurs ont entrepris de mettre sur pied la première banque de sperme de donneurs séropositifs du monde.

Comment fonctionne la plateforme ?

Essentiellement basée en ligne, la banque de sperme de donneurs séropositifs baptisée Sperm Potisiv a déjà accueilli ses trois premiers donneurs. Pour éviter toute dérive, Sperm Positiv n’accepte le sperme que de personnes qui prennent bien leur traitement et sont donc techniquement non contagieuses du fait d’une charge virale indétectable.

Vangardist, magazine imprimé avec de l'encre et du sang, VIH, sida, séropositif

Dans un monde où la fertilité tend à devenir un réel problème, tout donneur est le bienvenu, malade ou non, pour aider à son tour à rendre heureuse une femme désireuse d’enfanter. Ou un couple incapable de concevoir des enfants.

Source :

The Guardian

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici