C’est à Argelès-sur-Mer près de Perpignan dans le sud de la France que cette tragédie est survenue. Les coupables ont comparu devant le tribunal correctionnel de Perpignan le mercredi 27 novembre et ont écopé d’une peine jugée insuffisante pour les associations. En effet, ils ont volé et égorgé un poney domestique…

Un terrible drame

Il y a quelques jours, dans la nuit du samedi 23 au dimanche 24 novembre, un poney disparaissait alors qu’il était dans son pré. Ce sont en réalité deux hommes d’origine roumaine, nés en 1979 et 1988, qui ont décidé de voler l’animal en pleine nuit. Ils ont ensuite emmené le poney à quelques kilomètres de son lieu de vie.

Ensuite, ils ont décidé de tuer l’animal. Ils ont tenté de l’égorger, et ont dû s’y reprendre à quatre reprises pour que finalement, le poney décède dans d’atroces souffrances. Ce sont des habitants qui vivaient non loin du lieu du drame qui ont averti les forces de l’ordre. Lorsque les gendarmes sont intervenus, le poney était mort.

Une peine trop faible ?

Les deux hommes ont immédiatement été arrêtés. Ils ont été jugés pour sévices graves ou acte de cruauté envers un animal domestique, apprivoisé ou captif et vol en réunion. Le ministère public avait requis 8 mois de prison ferme dont 6 mois avec sursis. Le couple propriétaire de l’animal ainsi que six associations de défense des animaux s’étaient portés partie civile.

Finalement, les deux hommes ont été reconnus coupables. Une peine de 4 mois de prison ferme avec maintien en détention, et des dommages et intérêts au titre du préjudice subi, ont été prononcés contre ces deux criminels qui n’ont pas présenté d’excuses et ne semblaient pas avoir de remords. Quelle terrible histoire. Comment peut-on infliger de telles souffrances à un animal sans défense ? Une honte !

Source :

La Dépêche

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici