Accueil La Newsly Room Inédit : un traitement réussit à inverser les effets de la maladie...

Inédit : un traitement réussit à inverser les effets de la maladie d’Alzheimer !

Cerveau, aveugle, rats

La maladie d’Alzheimer fait partie de la longue liste des pathologies neurodégératives. Tout à fait connue et maîtrisée sur le plan du diagnostic et des pistes t’étiologies possibles, c’est au niveau du traitement que les scientifiques séchaient depuis des décennies. Une lueur d’espoir vient cependant de naître puisqu’un médicament inédit a réussi à inverser les effets de la maladie d’Alzheimer chez un patient.

Une première mondiale

Jamais auparavant, un traitement n’avait eu de telles effets sur un malade atteint d’Alzheimer. C’est donc une première mondiale à imputer au compte du laboratoire Biogen, basé aux Etats-Unis.

Celui-ci affirme avoir mis au point le premier vrai traitement contre Alzheimer. Et le premier au monde à en contrecarrer les effets à plus ou moins long terme. Biogen a nommé son médicament « aducanumab ». D’après le laboratoire ce médicament serait en effet capable d’inverser les effets de la maladie. Le tout en agissant directement dans le cerveau au niveau des lésions engendrées par la maladie.

Un traitement prometteur

D’après le communiqué publié par le laboratoire américain, « Les patients qui ont reçu l’aducanumab à hautes doses ont constaté des améliorations significatives sur des fonctions cognitives telles que la mémoire, l’orientation spatiale et le langage ».

Chez ces patients justement, on a remarqué une nette amélioration de leur état au quotidien avec notamment une amélioration de leur autonomie. De l’ordre de 40 %. Ce qui n’était jamais arrivé auparavant avec les traitements usuels, dont le but est surtout de ralentir la progression d’Alzheimer.

Un traitement salué par des pontes de la neurologie

L’aducanumab est une molécule nouvelle, mais qui ne cesse d’impressionner les savants et pontes de la neurologie. C’est le cas notamment Pr Bruno Dubois, Directeur de l’Institut de la maladie d’Alzheimer à l’hôpital de la Pitié-Salpétrière pour qui « Depuis que l’on travaille sur cette maladie, c’est la première fois qu’on a un médicament qui agit sur les lésions, c’est-à-dire qui bloque le processus pathologique et qui agit sur les symptômes. »

Source :

Neozone

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here