Accueil International Brexit : l’Irlande du Nord songe à la réunification avec la République...

Brexit : l’Irlande du Nord songe à la réunification avec la République d’Irlande

Le drapeau de la République d'Irlande - Crédits photo : Flickr

Le Brexit est au fil des mois devenu un cauchemar pour toute l’Europe. Alors que les Britanniques pensaient en avoir fini avec l’Europe au lendemain du référendum de juin 2016 il semblerait qu’ils aient plutôt précipité la dislocation de leur propre royaume. En effet, du fait des difficultés qu’éprouve le pouvoir central à trouver un accord viable garantissant la continuité du flux de biens et personnes entre la République d’Irlande et l’Irlande du Nord, l’état constitutif du Royaume-Uni songe désormais à une réunification avec la république voisine, avec qui elle partage l’Île d’Irlande.

Un peu d’histoire

Vous n’êtes pas sans savoir que la République d’Irlande et l’Irlande du Nord n’étaient qu’une seule et même nation à un moment de l’histoire. Et tout aurait pu évoluer ainsi, si ce n’eut été l’intervention britannique et les velléités expansionnistes de son souverain d’antan.

L’Île d’Irlande avec au nord l’Irlande du Nord et au sud la République d’Irlande – Crédits photo : Wikimédia Commons

Après des dizaines d’années d’une guerre sans fin, l’Irlande du Nord se rattachait au Royaume-Uni. Et le reste de l’Île d’Irlande devenait la République d’Irlande. Seulement, la pilule n’est jamais passée et le Brexit pourrait raviver des envies d’unification, comme il est entrain de réveiller des envies de partition de l’Ecosse.

Un Brexit de tous les dangers

Après un scénario digne des films d’Hollywood le weekend dernier, le vote du Parlement Britannique sur le Brexit semble plus que jamais pencher en défaveur d’un départ du Royaume-Uni de l’UE.

En effet, si vote il y a, les parlementaire nord irlandais seraient conviés à mettre un bulletin dans l’urne. Et un tel acte engagerait immédiatement la scission de l’Europe et de la Grande-Bretagne. Or avec l’accord de partition signé par Boris Johnson, la position de l’Irlande du Nord serait amoindrie. Avec notamment un rétablissement des droits de douane avec la République d’Irlande, qui, elle, fera toujours partie de l’Union Européenne. Un tel scénario est également dangereux pour le Royaume-Uni qui toujours d’après l’accord conclu par Boris Johnson, rétablirait partiellement une frontière marine entre le Royaume-Uni et l’Irlande du Nord.

La frontière Nord-Irlandaise et République Irlande – Crédits photo : Wikipédia

Face à toutes ces données le parti indépendantiste nord-irlandais craint une montée en puissance des unionistes, qui prônent la réunification d’avec la République d’Irlande pour une Irlande plus forte et intégrée dans l’Union Européenne.

Source :

France 24

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here