Accueil International Battue avec une barre de fer, elle parvient à s’échapper en rampant

Battue avec une barre de fer, elle parvient à s’échapper en rampant

Pixabay - gribouille334700

Une jeune femme a été retrouvée lundi soir aux alentours de 22h30. Elle était à Chanas, en Isère, et était très grièvement blessée. Elle a été prise en charge par les secours qui n’en reviennent toujours pas que la victime soit encore en vie. Ce qui lui est arrivé est tout simplement incroyable.

Des blessures graves

Une jeune femme d’une trentaine d’années a été retrouvée le visage ensanglanté, au bord d’une route. Elle présentait également de très graves blessures au niveau des jambes et du dos. Elle semblait extrêmement choquée lorsque les gendarmes l’ont récupérée, et ses propos était incohérent. Il semble qu’elle ait vécu un enfer…

La jeune femme a expliqué qu’elle s’était échappée d’une scierie. Elle était hébergée par un couple. Malheureusement, les propriétaires et la jeune femme se sont violemment disputés. La victime aurait alors été frappée avec des barres de fer. Elle a alors tenté de s’échapper, mais a été poursuivie.

Une fuite terrible

La jeune femme était à pieds, et la propriétaire aurait pris sa voiture pour la percuter à deux reprises avant la sortie de la propriété. Finalement, elle aurait réussi à s’en aller en rampant sur un chemin de terre. Elle aurait ensuite réussi à se relever et aurait été prise en stop par un inconnu qui l’a déposée à Chanas.

La jeune femme a ensuite été transportée à l’hôpital. Elle a dénoncé les propriétaires qui ont été arrêtés et placés en garde à vue. A ce jour, ils nient partiellement les faits et affirment ne pas avoir blessé cette femme. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances du drame. Heureusement, la victime ne devrait pas garder de séquelles physiques de cette terrible mésaventure.

Les tenants et les aboutissants de ce fait-divers sont encore inconnus. Personne ne sait à ce jour ce qu’il s’est réellement passé…

 

Source :

Le Dauphiné

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here