Accueil International Huawei privé de licence Windows, vend désormais des PC sous Linux

Huawei privé de licence Windows, vend désormais des PC sous Linux

Le Matebook X de Huawei - Crédits photo : YouTube

Le torchon ne cesse de brûler entre Huawei et l’administration américaine. Le géant high-tech chinois est depuis mai dernier privé du marché américain de l’électronique grand-public, mais aussi des technologies propriétaires détenues par des entreprises américaines. Parmi lesquelles Windows, l’un des systèmes d’exploitation les plus populaires du globe. Désormais privé de licence Windows Huawei essaie de survivre sur le marché des PC en commercialisant des ordinateurs portables équipés de Linux.

Huawei a du souci à se faire

Après l’annonce d’HarmonyOS nombre d’analystes et de fans de la marque ont cru un temps que tous les problèmes de Huawei étaient réglés. Malheureusement, son OS maison et multiplateformes est encore trop immature et pas suffisamment structuré ou équipé pour faire le poids face à des ténors tels que Android, iOS ou même Windows.

Le Matebook X de Huawei – Crédits photo : YouTube

Raison pour laquelle en attendant une version pure d’HarmonyOS capable de tourner sur ses PC portables Huawei a fait le choix d’opter pour une distribution Linux baptisée Deepin. Celle-ci est réputée pour ses traits de similitude avec macOS.

Deepin Linux, macOS en moins Apple

Distribution Linux très populaire en ce moment, Deepin est un système d’exploitation assez avancé dont l’interface rappelle à s’y méprendre celle de macOS d’Apple.

Quelques éléments permettent cependant de les distinguer. Notamment le lanceur ou l’installateur d’applications, ou tout bonnement le gestionnaire de fichiers. Axé sur l’expérience esthétique mais pas vraiment fonctionnelle Deepin OS est constamment développé par une solide communauté qui pourra désormais jouir des deniers financiers de Huawei.

Une commercialisation cantonnée à la Chine cependant

Pour l’instant Huawei ne commercialise plus d’ordinateurs en Occident. Seul le marché chinois moins frileux aux bouleversements que peut proposer la firme, semble concerné par les PC portables sous Linux. Et ce dans l’attente d’une version aboutie d’HarmonyOS

Source :

PhonAndroid

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here