Accueil Géopolitique Arabie Saoudite : des drones attaquent deux installations pétrolières

Arabie Saoudite : des drones attaquent deux installations pétrolières

Une installation pétrolière - Crédits photo : PxHere

L’Arabie Saoudite est le principal producteur pétrolier du globe et son activité liée à l’or noir stabilise à elle toute seule une grande partie de l’économie du monde occidental. Ce samedi matin, deux de ses installations pétrolières phares ont été attaquées par des drones. En cause l’implication saoudienne dans le conflit armé qui oppose les rebelles yéménites au pouvoir central. D’ailleurs les rebelles yéménites ont revendiqué l’attentat économique.

Deux installations pétrolières ciblées par une attaque de drones

Le géant saoudien du pétrole, Aramco a annoncé en début de matinée avoir été victime sur deux de ses installations les plus critiques du Royaume tôt ce samedi 14 septembre. Dans les villes de Abqaiq et Khurais dans l’Est du pays.

D’après l’Agence de presse saoudienne, citant le ministère de l’intérieur du pays, les rebelles yéménites houthis auraient dans la foulée revendiqué l’attaque qui pour l’heure n’a surtout fait état que d’un bilan matériel et non humain.

Quel intérêt à bombarder des stations pétrolières ?

L’Arabie Saoudite est un pays aride dépourvu de la presque quasi-totalité des ressources naturelles. A l’exception du pétrole dont son sous-sol regorge. Or son économie et même sa politique intérieure et extérieurs sont intimement impulsées par ses performances commerciales sur le marché du pétrole.

Un champ pétrolier – Crédits photo : Pexels

Du coup, toute tentative de déstabiliser l’industrie pétrolifère saoudienne revient à vouloir tout bonnement ralentir son essor économique.

Pourquoi frapper l’Arabie Saoudite ?

Depuis près de 10 ans le Yémen, pays voisin fortement sous l’influence politique saoudienne, est empêtré dans une guerre civile mettant aux prises les rebelles yéménites houthis (soutenus par l’Iran) au pouvoir en place.

Après des millions de morts et surtout la reconnaissance officielle de l’implication saoudienne dans le processus d’armement du gouvernement local, l’Arabie Saoudite est devenue au fil du temps l’ennemi à abattre.

Source :

Le Monde

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here