L’épidémie du VIH sévit dans le monde entier. Si en Occident grâce à des politiques sanitaires strictes et de meilleures conditions de vie il a été possible de réduire la mortalité de la maladie tout en abaissant le taux de transmission, sous d’autres contrées les choses ne sont pas aussi roses. Qu’à cela ne tienne, l’infection au VIH est toujours d’actualité et aucun traitement curatif n’est disponible à ce jour. Cependant, sur le pan préventif un implant capable d’immuniser contre la maladie serait sur le point de voir le jour.

Une équipe de chercheurs à pied d’oeuvre pour immuniser contre l’infection au VIH

En 2018 le VIH a fait presque 800 000 morts dans le monde. Cette infection mortelle ne dispose cependant à ce jour d’aucun traitement curatif connu. Seules des médicaments inhibant la multiplication du virus sont disponibles à l’heure actuelle. Or les patients réclament d’autres mesures pour mieux se protéger contre la maladie. D’où l’idée d’une équipe de chercheurs de mettre sur pied un implant capable d’immuniser pendant 1 an, contre le VIH.

L’implant serait basé sur la MK-8591, une molécule nouvellement mise au point et connue pour protéger contre l’infection au VIH. L’idée des chercheurs est donc de créer un implant à libération prolongée qui injectera directement dans le courant sanguin de faibles doses de MK-8591 au quotidien afin de prémunir de cette maladie tout porteur de l’implant.

Au fait pourquoi cette course à un moyen sûr de prévenir l’infection au VIH ?

Dans l’absolu vous devez savoir que ce n’est pas l’infection au VIH qui tue, mais les conséquences que celle-ci engendre une fois incubée dans un organisme.

Des cellules immunitaires infectées par le VIH – Crédits photo : Flickr

En effet le rôle du VIH est d’amoindrir les défenses de l’organisme. Dans l’optique de le laisser totalement vulnérable et sujet à l’installation de maladies dites opportunistes. Or ces maladies une fois en phase active trouvent un corps dans l’incapacité totale de se défendre. Il en résulte du coup une surcharge infectieuse qui aboutit à une défaillance multi-systémique dont la résultante est la mort.

Du coup l’objectif désormais est, à défaut de pouvoir trouver un traitement capable de guérir complètement de la maladie comme on guérit d’une grippe, d’amplifier les mesures préventives afin de créer une sortie d’immunisation contre le VIH chez les hommes. Cet implant devrait voir le jours dans les années à venir.

Source :

Neozone

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici