Accueil Santé Une « multi pilule » pour réduire les risques d’accidents cardiovasculaires

Une « multi pilule » pour réduire les risques d’accidents cardiovasculaires

stevepb - Pixabay

Récemment, une pilule permettant de lutter contre l’hypertension, le cholestérol combinés à de l’aspirine a été testée. Elle pourrait réduire d’un tiers les risques d’accident cardiovasculaire en cinq quand chez les personnes d’âge mûr. La pilule devrait être prise tous les jours pour être vraiment efficace.

Une idée datant de plus de 20 ans

L’idée d’une « super-pilule » permettant de soulager plusieurs symptômes est déjà vieille de plus d’une vingtaine d’années. Cependant, ce nouveau traitement est le premier à avoir été testé à grande échelle, sur plusieurs années. L’étude a été publiée dans la revue médicale « The Lancet ».

Val-gb – Pixabay

Pour l’étude, un essai comparatif a été mis en place. Un groupe de personnes recevait la pilule à prendre tous les jours ainsi que des conseils pour une vie plus seine (arrêt du tabac, activité physique régulière, etc.). L’autre groupe n’avait que des conseils à suivre sur le long terme.

Un traitement testé sur 7 000 participants

Les personnes suivies avaient toutes entre 50 et 75 ans. 90 % des testés n’avaient pas d’antécédents de maladies cardiovasculaires. La moitié était des femmes. Le traitement a été testé sur une population rurale turkmène d’Iran.
Au final, voici ce que l’étude a révélé :

  • Les personnes ayant suivi le traitement sans antécédent d’AVC ont vu le risque d’accidents cardiovasculaires majeurs réduire de 40 % sur cinq ans.
  • Les personnes ayant suivi le traitement avec antécédents d’AVC ont vu le risque d’accidents cardiovasculaires majeurs réduire de 20 % sur cinq ans.

Les effets ont été similaires sur les hommes et les femmes. Cependant, après ajustement des résultats et d’autres éléments, le résultat global semble être de 22 % de réduction des risques. Les effets restent largement significatifs.
Les chercheurs ont observé que — dans l’ensemble — la population testée a fait preuve d’un certain sérieux dans la prise du traitement. Ainsi 63 % des testés ont pris la pilule comme indiqué par les chercheurs (70 % du temps).

Source :

ActuOrange

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here