Le café de La Place à Saint-Denis a perdu son propriétaire dans la nuit de mardi et mercredi. Makhlouf, 66 ans, très apprécié des riverains est décédé après avoir refusé de servir un homme connu comme étant violent et en état d’ébriété.

Une enquête ouverte pour « coup mortel »

Son fils Amar explique ainsi que son père est mort aux alentours d’une heure du matin, après que les secours aient tout tenté pour le réanimer.

Pavlofox – Pixabay

L’auteur des coups est un homme d’une cinquantaine d’années, déjà connu du quartier. Il s’était déjà retrouvé très alcoolisé et violent. Avant les vacances d’été, ce dernier aurait attaqué des clients du café avec un sabre. Le soir du drame, des clients avaient fait sortir le suspect, car ce dernier se montrait insultant envers Makhlouf. Ce dernier serait sorti pour lui parler, alors que l’homme ne décolérait pas et continuait de crier. C’est en s’approchant de lui que l’homme a reçu un coup violent au cou.

L’agresseur relâché à cause de son état de santé

La victime a eu le temps de rentrer dans son bar avant de tomber inconsciente. En colère, son fils s’est jeté sur l’agresseur pour le frapper et l’immobiliser avant l’arrivée des secours et de la police.
L’homme avait d’emblée été placé en garde à vue, mais a dû être relâché à cause de problèmes de santé.

« Refuser de servir un client en état d’ébriété, c’est faire correctement son travail, personne ne devrait être agressé pour cela », a déclaré la mairie de Saint-Denis en ajoutant qu’elle espérait que la sanction serait à la hauteur de l’infraction.
Pour l’instant, l’enquête est toujours en cours et vise le cinquantenaire violent.

Source :

Le Parisien

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici