Accueil International Trump s’attaque à l’immigration légale : aides sociales + résidence permanente désormais...

Trump s’attaque à l’immigration légale : aides sociales + résidence permanente désormais incompatibles

Donald Trump - Crédits photo : Costal Guard Archives

L’immigration n’est pas en odeur de sainteté du côté des Etats-Unis depuis la prise de fonction du Président Trump. Ce dernier revendique farouchement son droit à interdire l’entrée du territoire américain à toute catégorie d’individus ne remplissant pas certains critères. D’abord religieux, puis raciaux et même liés à l’origine, ces critères seraient désormais élargis aux finances. En effet, toute personne percevant les aides sociales de l’état américain se verra désormais refusée la carte de séjour permanent ou la nationalité américaine.

Trump durcit encore la loi immigration des Etats-Unis

« Le président Trump s’assure que les non-citoyens n’abusent pas de notre système de programmes sociaux ». Voici en substance le message qu’il fallait retenir d’un communiqué publié par la Maison Blanche, dont Ken Cuccinelli le directeur par intérim des services d’immigration et de la citoyenneté a rappelé que l’ère de grâce en matière d’immigration est bel et bien terminée aux USA.

Procédure de naturalisation aux Etats-Unis – Crédits photo : Okinawa Marines

En effet, d’après le texte de loi qui devrait être ordonné par décret présidentiel, désormais pour immigrer aux USA il faudra être autosuffisant financièrement parlant. C’est la condition sine qua non à remplir pour pouvoir prétendre à l’éligibilité en vue de l’obtention d’une carte verte, synonyme de résidence permanente, ou même de la nationalité américaine. L’objectif visé par l’administration américaine est selon l’aveu même de Ken Cuccinelli d’alléger le fardeau de l’état.

Quelles conséquences sur l’immigration ?

Voguer chez l’oncle Sam afin d’y refaire sa vie n’est pas une mince affaire. Nombreux sont ceux qui arrivés sur place ont besoin de l’aide de l’état afin de s’intégrer. Et c’est justement cette frange de l’immigration que vise la mesure prescrite par Trump. Sur un total de 544 000 personnes demandant une carte verte de résidence permanente chaque année, 382 000 seraient potentiellement inéligibles car bénéficiant des aides sociales américaines et représentant un « fardeau pour l’Etat ».

Source :

Libération

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here