Accueil La Newsly Room International Guerre commerciale : Trump pourrait prolonger le délai pour un accord avec...

Guerre commerciale : Trump pourrait prolonger le délai pour un accord avec la Chine

31
PARTAGER
Source : Pixabay. Un accord commercial entre les Américains et les Chinois.

Le président américain, Donald Trump, a déclaré qu’il pourrait prolonger la date butoir du 1er mars afin de parvenir à un accord commercial avec la Chine si elle progresse de manière satisfaisante. Les responsables chinois et américains vont avoir des entretiens de haut niveau cette semaine dans le but de mettre fin à leur guerre commerciale dommageable pour les deux pays.

Les autorités américaines ont précédemment déclaré que le 1er mars était une échéance difficile pour parvenir à un accord visant à éviter de nouveaux droits de douanes. Les deux pays ont imposé des droits sur des milliards de dollars de biens.

Des réunions ont déjà eu lieu

Les pourparlers au niveau des responsables ont commencé cette semaine à Pékin. Les discussions de haut niveau, dirigées par le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, et le vice-Premier ministre chinois, Liu He, doivent s’ouvrir jeudi, alors que les deux parties doivent se hâter de progresser avant la date du 1er mars.

Voici les détails de cette affaire en anglais :

S’ils sont proches d’un accord où ils pensent pouvoir faire un vrai accord et que cela va se faire, il se verrait bien laisser cette dialogue positive pendant un moment, a déclaré M. Trump, évoquant l’échéance du 1er mars.

Les dispositifs des États-Unis

Les États-Unis ont imposé des droits de douane de 250 milliards de dollars sur les marchandises provenant de la Chine. Le gouvernement chinois quand à lui a obtenu des taxes douanières moyennant 110 milliards de dollars sur les produits américains.

En décembre, les deux pays ont convenu de suspendre les nouveaux tarifs pendant 90 jours afin de permettre des discussions. Les Américains ont annoncé qu’ils augmenteraient les taux de droits de douane sur les importations chinoises de 200 milliards de dollars, soit une hausse de 10 à 25 %, si les deux parties ne parvenaient pas à un accord avant le 1er mars.

Source :

BBC