Accueil La Newsly Room Economie La création d’une entreprise industrielle

La création d’une entreprise industrielle

30
PARTAGER

Pour créer une entreprise industrielle avec succès, il faut avoir une idée capable de répondre à des besoins non satisfaits et préparer son projet avec soin. Une préparation rigoureuse sera en effet le meilleur gage de crédibilité, notamment vis-à-vis des investisseurs, des banques et des fournisseurs.

La recherche d’une idée

Pour trouver l’idée qui fera le succès de l’entreprise, le créateur doit avant tout être attentif aux besoins des clients potentiels en faisant preuve de curiosité intellectuelle et d’ouverture d’esprit. Il est judicieux de lire attentivement la presse économique pour connaître les problèmes rencontrés par les entreprises lorsqu’elles doivent rechercher des produits adaptés à leurs besoins. Après avoir pris connaissance des besoins à combler, il faut rechercher une solution répondant à ces besoins. Ensuite, il faudra protéger l’idée en déposant un brevet.

Pour en savoir plus au sujet des conditions nécessaires pour la réussite de ce type de projet, il faudra par exemple consulter un site spécialisé dans les matériels industriels pour vos entrepôts et ateliers.

La préparation du projet

Il faut réaliser ou faire faire une étude de marché pour connaître les besoins des entreprises, les solutions auxquelles elles ont l’habitude de recourir pour y répondre ainsi que le prix qu’elles seraient disposées à payer pour acheter le produit imaginé par le créateur.

Après avoir fait cette étude de marché, il faut faire des prévisions financières en effectuant une estimation raisonnable et précise du chiffre d’affaires qui sera réalisé et des dépenses qui devront être engagées. Pour faire ces prévisions, il faut avoir préalablement recherché les fournisseurs et les prestataires de services dont l’intervention sera nécessaire pour le fonctionnement de l’entreprise.

Si l’embauche de salariés est prévue, il faut bien entendu tenir compte des charges sociales et des salaires qui devront être payés. Il convient également de faire un chiffrage très précis de la somme qui devra être réunie pour le lancement du projet et du montant du capital social dont l’entreprise aura besoin. Pour calculer ce montant, il est nécessaire de tenir compte du fait que les banques n’acceptent de consentir des crédits à moyen terme que si les fonds propres représentent au moins la moitié des capitaux permanents. D’autre part, il est indispensable de faire une évaluation précise des futurs besoins en fonds de roulement de l’entreprise.

Enfin, il faut consulter un expert-comptable pour que celui-ci confirme la crédibilité des prévisions et la viabilité du projet. Cette confirmation sera en effet exigée par les banques et par les fournisseurs pour l’octroi des crédits.

Le financement du projet

Si le créateur d’entreprise ne dispose pas d’une épargne égale au montant du capital dont son entreprise va avoir besoin, il doit commencer par rechercher des associés auxquels il devra démontrer le potentiel de rentabilité de l’entreprise dont la création est envisagée.

Une fois que le capital aura été constitué, il est possible de demander aux banquiers et aux fournisseurs dans quelles conditions ils pourront consentir des crédits à l’entreprise. Des indications supplémentaires concernant la recherche du financement sont disponibles sur le site www.afecreation.fr.