Accueil La Newsly Room International Pourquoi le monde devient plus allergique à la nourriture ?

Pourquoi le monde devient plus allergique à la nourriture ?

194
PARTAGER
Source : Pixabay. Le taux d'allergie alimentaire chez les enfants a augmenté ces dernières années.

Dans le monde entier, les enfants sont beaucoup plus susceptibles que jamais de développer des allergies alimentaires. Des enquêtes récentes sur la mort de deux adolescents britanniques après avoir mangé du sésame et de l’arachide ont mis en lumière les conséquences parfois tragiques de l’allergie à la nourriture. En août, une fille âgée de six ans, originaire d’Australie, est décédée des suites d’une allergie aux produits laitiers.

L’augmentation des allergies au cours des dernières décennies a été particulièrement visible dans les pays occidentaux. Les allergies alimentaires touchent désormais environ 7 % des enfants britanniques et 9 % des Australiens. En Europe, 2 % des adultes ont des allergies alimentaires.

Des allergies parfois mortelles

Des réactions pouvant mettre la vie en danger peuvent être provoquées même par des traces d’aliments déclencheurs, ce qui signifie que les patients et leurs familles vivent dans la peur et l’anxiété. Les restrictions alimentaires qui en découlent peuvent devenir un fardeau pour la vie sociale et familiale.

Voici les détails de cette nouvelle assez inquiétante en anglais :

Même si l’on ne peut pas dire avec certitude pourquoi les taux d’allergie augmentent, les chercheurs du monde entier travaillent sans relâche pour trouver des moyens de lutter contre ce phénomène parfois dramatique.

Où les allergies alimentaires sont-elles les plus susceptibles de se produire ?

La fréquence des allergies alimentaires a augmenté au cours des 30 dernières années, en particulier dans les sociétés industrialisées. L’augmentation est fonction de la nourriture et du lieu de résidence du patient. Par exemple, les allergies aux arachides ont été multipliées par cinq au Royaume-Uni entre 1995 et 2016.

Une étude menée auprès de 1 300 enfants de trois ans au King’s College de Londres a suggéré que 2,5 % d’entre eux étaient maintenant allergiques aux arachides. L’Australie a le taux le plus élevé d’allergie alimentaire confirmée. Une étude a révélé que 9 % des Australiens âgés d’un an avaient une allergie aux œufs, tandis que 3 % étaient allergiques aux arachides.

Source :

BBC