Accueil La Newsly Room Disparition d’un dispositif radioactif en Malaisie

Disparition d’un dispositif radioactif en Malaisie

403
PARTAGER
Source : Pixabay. Un dispositif radioactif a disparu en Malaisie.

La Malaisie est toujours à la recherche d’un dispositif radioactif qui a disparu d’un camion au début du mois. Les autorités affirment que la substance radioactive à l’intérieur de l’appareil pourrait provoquer une contamination dangereuse si elle n’était pas correctement démontée. Les autorités s’inquiètent également du fait que ce dispositif tombe entre de mauvaises mains.

Des individus malintentionnés pourraient en effet l’utiliser comme une arme. Le dispositif perdu est utilisé en radiographie industrielle. Il a appartenu à une entreprise réalisant des essais, des étalonnages et des inspections pour des sociétés pétrolières. Le grand tube en métal de 23 kg muni d’une poignée aurait été utilisé pour détecter les fissures sur un métal.

Un dispositif contenant une substance toxique

Le dispositif contient l’isotope radioactif iridium-192 qui peut générer une exposition aux rayonnements ou être utilisé comme une arme chimique. Selon l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), l’iridium-192 peut causer des lésions permanentes s’il est manipulé pendant quelques minutes. D’ailleurs, cette substance peut être fatale.

Ci-après une vidéo en anglais relayant ces faits :

L’inspecteur général de la police, Mohamad Fuzi Harun, a déclaré qu’un incident similaire a déjà eu lieu l’année dernière. La police et les médias locaux ont expliqué en détail comment l’appareil a été transporté à l’arrière d’un camion. Il a été utilisé sur un site à la périphérie de la ville de Kuala Lumpur, avant d’être conduit à un autre endroit.

Les enquêtes continuent

On ne sait pas encore ce qui s’est vraiment passé. En effet, à l’arrivée du camion, les conducteurs ont remarqué que le dispositif n’était plus là. Les deux hommes ont été interpellés, mais ils ont ensuite été relâchés.

Il y a des rumeurs selon lesquelles le dispositif aurait été volé. Un responsable de la police a indiqué qu’une enquête a été ouverte. Ce dernier n’a pas donné plus de détails. Le ministre de l’Intérieur, Azis Jamman, a confirmé que l’incident a bien eu lieu, mais il a insisté sur le fait que tout était sous contrôle.

Source :

BBC