Accueil La Newsly Room Les frères Bogdanoff en garde à vue pour escroquerie

Les frères Bogdanoff en garde à vue pour escroquerie

275
PARTAGER
Source : jarmoluk - Pixabay

Igor et Grichka Bogdanoff sont principalement connus pour leurs émissions de télévision et leurs livres de vulgarisation scientifique. Placés en garde à vue en début de semaine, ils ont été mis en examen ce jeudi pour « tentative d’escroquerie » et « escroquerie sur personne vulnérable ».

Placés sous contrôle judiciaire

Amenés en garde à vue mardi soir, les frères Bogdanoff n’en sont sortis que 48 heures plus tard, avant d’être présentés devant un magistrat. Ils ont ensuite été placés sous contrôle judiciaire et mis en examen pour escroquerie. Les frères auraient réussi à extorquer plusieurs centaines de milliers d’euros à une même victime présumée. Dans cette affaire, un autre homme (beaucoup moins médiatisé) a également été placé en garde à vue.

Source : betexion – Pixabay

Ils sont ainsi soupçonnés d’avoir dérobé près de 800 000 euros à un homme qui s’était présenté à eux comme un producteur de cinéma. Igor et Grichka auraient alors sauté sur l’occasion pour lui promettre des retours sur investissements très intéressants quel que soient les projets qu’ils entreprendraient ensemble. Cependant, le soi-disant producteur faisait déjà l’objet d’une mise sous curatelle ou tutelle (protection des majeurs vulnérables).

Les frères Bogdanoff nient tout en bloc

Les accusés nient fermement chaque accusation. Ces derniers affirment entretenir une relation saine et amicale depuis de longues années avec la victime présumée et n’avoir jamais eu d’intentions néfastes à son égard.

Source : succo – Pixabay

Ce n’est pas la première fois que les frères Bogdanoff ont affaire à la justice. En 2003, le Centre national de la recherche scientifique (ou CNRS) avait publié un rapport assez négatif concernant les recherches et travaux des frères Bogdanoff.

Igor, lui, avait été condamné en 2014 pour la falsification de son carnet de vol en hélicoptère. Ce dernier devait se poser près d’un centre commercial pour faire la promotion de leur livre. L’une de ses anciennes compagnes l’a également attaqué pour « violation de domicile ».

Source :

20 Minutes