Accueil La Newsly Room Meurthe-et-Moselle : disparition inquiétante d’une famille

Meurthe-et-Moselle : disparition inquiétante d’une famille

508
PARTAGER
Source : Free-Photos - Pixabay

Un foyer disparate de la commune de Laxou (en Meurthe-et-Moselle) n’a plus donné de signe de vie depuis fin avril, selon l’aînée du père. Un avis de disparition a été publié par les autorités. Ainsi, quatre membres de la famille Da Silva – Stéphane (46 ans), Nathalie Petitjean (42 ans), Maxime (13 ans) et Melyssa (6 ans) – sont introuvables depuis le 28 avril.

Des stupéfiants retrouvés au domicile

Inquiète de ne plus avoir de nouvelles de leur famille, les deux aînées de Stéphane Da Silva se rendent au domicile familial. La porte d’entrée est forcée, en désordre et vide de toute vie humaine. Elles retrouvent également près de 200 fioles de méthadones, un substitut que l’on donne aux personnes qui souffrent d’une dépendance à la drogue, dans l’objectif de les sevrer. « Visiblement, mon père ne prenait pas son traitement » a déclaré l’une de ses filles. La famille est au courant du penchant du couple pour les stupéfiants, mais elle pensait que les deux tourtereaux étaient en cours de sevrage.

Source : EmilianDanaila – Pixabay

L’adolescent de la famille était scolarisé, mais il semblait de plus en plus absent ces derniers mois. En contactant le collège, la famille s’est rendue compte que Maxime ne s’était plus beaucoup montré en cours au premier trimestre de 2018.

Un couple qui vivait de manière isolée

Le couple et les deux enfants vivaient de manière isolée et ne voyaient que très peu les autres membres de la famille. Les filles aînées tentent de rester positives et espèrent qu’ils se sont simplement mis en sécurité. Apparemment, le couple avait des problèmes avec des dealers de la commune.

Nous vous communiquons les portraits de la famille, partagés par les autorités, ainsi que le numéro de téléphone à appeler en cas de besoin :

Source : Police Nationale 54

Si vous avez des informations, n’hésitez pas à contacter le commissariat de police de Nancy. Tout renseignement pouvant aider l’enquête est le bienvenu.

Source :

BFMTV