Accueil La Newsly Room Economie Les nouvelles techniques de triche dans les caisses automatiques des supermarchés

Les nouvelles techniques de triche dans les caisses automatiques des supermarchés

419
PARTAGER
Techniques de triche dans les caisses automatiques des supermarchés. Crédit photo : Wikimedia Commons/Eurofruit from Global, 17 octobre 2008

L’apparition des caisses automatiques depuis quelques années a fait apparaître de nouvelles techniques de triche dans les supermarchés. Découvrez comment certains clients parviennent à frauder.

La fraude au scanner dans les caisses automatiques

En remplaçant le personnel humain par des caisses automatiques, le but des grandes enseignes était de fluidifier la queue et d’économiser de l’argent. Cependant, cette révolution a permis aux fraudeurs de tirer leur épingle du jeu. L’une des méthodes utilisées, le « banana trick », permet de tricher sur les fruits et légumes. Pour ce faire, il suffit aux clients de prendre un fruit au coût d’achat élevé, de le peser et de le faire passer pour un autre qui revient moins cher.

20 % reconnaissent avoir fraudé une fois aux caisses automatiques. Crédit photo : Pxhere

Ainsi, la caisse automatique ne fait pas la différence entre des girolles et des pommes golden, ce qu’un humain aurait pu faire. Le remplacement du code-barres d’un produit par un autre plus abordable est aussi répandu. Pour les magasins possédant des scanners de produits, il peut arriver que le client triche en oubliant tout simplement d’en scanner quelques-uns.

20 % des clients concernés par la triche

Un sondage réalisé par la société britannique Voucher Codes Pro qui offre des coupons de réduction montre que sur 2 634 clients interrogés, 20 % reconnaissent avoir fraudé une fois aux caisses automatiques. Une étude faite en 2015 par le département de criminologie de l’université de Leicester (Royaume-Uni) portant sur les oublis de scan montre que sur six millions d’articles estimés à 21 millions de dollars, environ 850 000 dollars ont été soustraits.

Cette étude montre que les vols sont encouragés par la facilité. Les pertes pour les supermarchés au Royaume-Uni possédant des scanners manuels et des caisses automatiques s’élèvent à 3,97 % contre 1,30 % pour les autres types de vol. Un article du The Atlantic pointe du doigt la réduction de la main-d’œuvre et estime qu’elle crée un « environnement générateur de criminalité ».

Source :

Slate