Accueil La Newsly Room Inculpés pour tortures, les parents de la « maison d’horreur » des...

Inculpés pour tortures, les parents de la « maison d’horreur » des 13 enfants plaident « non coupable »

1017
PARTAGER

Le procureur de la ville de Riverside non loin de Los Angeles s’est exprimé pour détailler les accusations retenues contre le couple Turpin. Les enfants de ces derniers, selon le procureur, n’avaient accès à la douche qu’une fois par an et n’étaient jamais allés à un rendez-vous chez le dentiste.

Maltraitance parentale et retour sur les faits

Ce jeudi 18 janvier, David et Louise Turpin – les parents des 13 enfants torturés – ont rejeté en bloc les accusations portées à leur encontre par le procureur de Riverside. Ils plaident donc « non coupable » à tous les chefs d’inculpations parmi lesquels figurent en bonne place la séquestration et la torture. Selon le procureur, les 13 victimes d’une tranche d’âge de 2 à 29 ans n’avaient jamais fait de visite dentaire et n’avaient l’autorisation de se doucher qu’une fois par an.

Le procureur de la ville de Riverside détaillant les chefs d’accusation. Crédit photo : Midi Libre

Les informations recueillies montrent que tout cela a commencé par de la négligence. Les enfants se sont finalement retrouvés enchaînés à leurs lits. Si la « maison d’horreur » donnait l’apparence à l’extérieur d’être comme toutes les autres, l’intérieur contrastait fortement avec cette allure paisible. En effet, une extrême saleté régnait dans la pièce où les enfants étaient séquestrés. Ils souffraient aussi de maltraitances sévères. Après avoir mûri un plan pour sortir de cette situation, c’est l’une des filles de 17 ans qui a pu prévenir la police après s’être échappée.

94 ans de prison retenus contre le couple

À terme, le couple devra répondre de douze chefs d’accusation de torture, douze de séquestration, sept d’accusations de maltraitance d’un adulte à charge et six accusations de maltraitance d’enfant. Les faits qui retiennent l’attention du procureur remontent à 2010.

Les enfants de la maison d’horreur. Crédit photo : RTS

S’ils sont confondus pour ces crimes, ils risquent soit 94 ans de prison, soit la réclusion à perpétuité. Ils doivent comparaître une nouvelle fois le 23 février. David Turpin devra aussi répondre d’acte obscène sur un enfant de moins de 14 ans. Aucune accusation de violences sexuelles n’a été retenue contre eux.

Source :

Francetvinfo