Accueil La Newsly Room Fin de la Belgique, attaque nucléaire, réélection de Trump… voici les prévisions...

Fin de la Belgique, attaque nucléaire, réélection de Trump… voici les prévisions catastrophiques de Bloomberg

803
PARTAGER
Crédit photo : TheDigitalArtist, Pixabay

Groupe expert en finance, Bloomberg a fait paraître son « guide pessimiste pour 2028 ». Ce dernier met à jour huit scénarios catastrophiques qui pourront transformer notre futur. De la fin de Belgique à une attaque nucléaire en passant par la réélection de Trump, voici ce à quoi pourrait ressembler le visage du monde en 2028.

Déclin de l’Europe et ascension de Trump

Bloomberg table sur une perte de vitesse de l’Europe dans ses cinquième et sixième scénarios. Il affirme une stagnation des négociations sur le Brexit avec pour conséquences des élections anticipées qui porteront Jeremy Corbin à tête de l’Angleterre. L’Europe subira aussi les effets de la faible natalité et des retraites anticipées. La fracture générationnelle née de cette crise de la Sécurité sociale aura pour effet de déstructurer l’Europe. La Belgique en ressortira divisée en trois minuscules pays : Wallonie, Bruxelles et Flandre.

Le visage du monde va changer selon Bloomberg en 2028. Crédit photo : Alexas_Fotos, Pixabay

Le premier scénario concerne la réélection de Donald Trump en 2020. Cette dernière mènera directement au scénario quatre. En effet, après en avoir fini avec la guerre des mots, Donald Trump et Kim Jong Un pourraient faire recours aux armes. Bloomberg prédit que le régime communiste pourrait tirer un missile nucléaire à 32 kilomètres sur la côte ouest des États-Unis en 2018. Il estime aussi que les États-Unis ne riposteront pas.

Un futur alarmant possible ?

Si ces prévisions de Bloomberg semblent floues et impossibles, il faut se rappeler que ce groupe financier américain a déjà visé juste par le passé. Il avait en effet prévu la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, de même que l’élection de Donald Trump à la Maison Blanche. Ainsi, en 2015, une bonne partie des scénarios de Bloomberg s’étaient réalisés.

Il est donc nécessaire de prendre en compte ces prédictions. Si elles semblent impossibles comme l’élection de Donald Trump en 2015 sur laquelle peu de personnes auraient parié, elles suscitent tout de même une grande peur.

Source :

Newsmonkey