Accueil La Newsly Room Economie Un film 100% développement durable « pour et par Ibiza »

Un film 100% développement durable « pour et par Ibiza »

273
PARTAGER

« Le Secret d’Ibosim » s’autoproclame comme le film espagnol le plus durable de l’histoire ! C’est en effet ce qu’a annoncé le réalisateur de ce long-métrage qui se déroulera sur l’île des Baléares et dont le tournage commencera en octobre 2018.

« J’aimerais raconter une histoire avec des valeurs telles que le développement durable et l’écologie. Ibiza est une île qui a une profonde conscience du tourisme durable et j’ai voulu que l’on retrouve cette philosophie tout au long du film, en montrant la protection de l’environnement, la cohabitation harmonieuse entre la qualité de vie des résidents et l’affluence touristique, ainsi que l’utilisation optimale des ressources ambiantes, en respectant son authenticité », a ainsi expliqué Miguel Ángel Tobías, lors de la présentation de son film à Madrid.

Par son climat exceptionnel, son cadre naturel merveilleux, ses plages paradisiaques, mais aussi par sa vie nocturne mondialement reconnue, Ibiza attire en effet de nombreux visiteurs. Alors qu’elle ne compte qu’environ 140 000 habitants, l’île accueille chaque année plusieurs millions de touristes. Une multitude d’hôtels à Ibiza, de toutes gammes, ont donc fleuri, mais toujours dans le respect du paysage local. Ainsi, Eivissa (de son nom catalan) parvient à conserver un équilibre entre son histoire, son esprit et son attractivité touristique.

Voitures électriques, bateaux et recyclage

« Nous n’avons qu’une seule planète, qui n’est pas la nôtre et nous n’avons pas le droit de détruire ce dont les autres vont hériter. Tout au contraire, nous devons prendre soin d’elle », a notamment déclaré Tobías. Alors pour aller dans le sens de son propos, le réalisateur espagnol a mis le paquet au niveau de sa démarche écologique.

Ainsi, le constructeur automobile Nissan, sponsor du film, a mis à disposition ses véhicules électriques pour toute la durée de production, tandis que les trajets depuis la Péninsule ibérique jusqu’à l’île d’Ibiza, où se déroulera l’intégralité du tournage, s’effectueront en bateau et non en avion afin de limiter au maximum son empreinte carbone. « La recharge des batteries des caméras aussi possèdent un système très durable, il s’agit d’un accumulateur d’énergie qui se charge en pédalant », blague Tobías.

Par ailleurs, il y aura également un traiteur pour éviter qu’il n’y ait de restes, les courses viendront du commerce équitable, alors que les sacs utilisés seront en toile, plastique ou autre matériel recyclable. « En définitive, tous les éléments qui sont autour de nous et qui font partie de cette philosophie durable seront pris en compte », affirme le réalisateur. « Le gouvernement d’Ibiza travaille au développement des énergies renouvelables et l’électricité nécessaire au film tentera de provenir de sources propres », a pour sa part déclaré Marta Diaz, vice-présidente au Conseil de l’île.

Bénéfices et travailleurs locaux

En outre, il n’y aura pas de décors créés pour les besoins du tournage. « Le Secret d’Ibosim » sera entièrement filmé en milieux naturels réels. Autre volonté forte portée par ce film 100% responsable, les bénéfices issus des divers partenariats et sponsorings seront directement reversés à des initiatives et œuvres caritatives locales. Enfin, dans son optique d’impliquer pleinement les gens du cru autour de son projet « pour et par Ibiza », Tobías ouvre en janvier une bourse de travail afin que se réunissent tous les professionnels du cinéma de l’île désirant participer au tournage.