Accueil La Newsly Room Politique La Société Générale refuse de continuer à héberger les comptes bancaires du...

La Société Générale refuse de continuer à héberger les comptes bancaires du FN

481
0
PARTAGER
@ AFP - Europe 1

Depuis plus d’une trentaine d’années, la Société Générale hébergeait les comptes du Front National. Cependant, depuis ce début de semaine, la banque semble s’être lancée dans une procédure de clôture des comptes (menaces présentes, au-dessus de la tête du parti, depuis plusieurs mois déjà).

Nattanan23 – Pixabay

Des arguments inconnus et flous

Actuellement, notamment à cause du secret bancaire, la Société Générale estime qu’elle n’a pas à justifier cette décision. Cela fait plusieurs mois que la banque tente de fermer ces comptes, malgré les dialogues engagés par le parti politique. « Nous avons essayé tous les recours internes, jusqu’au médiateur de la banque mais en vain », explique Wallerand de Saint-Just, le trésorier du FN, rapporte Le Figaro.

Tout ce que l’on sait, c’est que le dernier crédit contracté par le FN était destiné à la campagne présidentielle de Marine Le Pen et s’élevait à plus de 4 millions d’euros. Évidemment, cette dernière s’est insurgée, estimant que son parti se trouve être « persécuté » par les « oligarchies financières ».

Une histoire de crédits non remboursés

Selon les dernières rumeurs (et malgré le silence de la Société Générale) cette décision proviendrait d’une dégradation des relations entre la banque et le Front National. Cette dégradation aurait été provoquée par des non-remboursements de crédits. La banque serait également méfiante face à plusieurs fonds définis comme étant suspects et qui proviendraient de circuits financiers clandestins.

En attendant, le FN crie actuellement au scandale et estime que ces accusations sont mensongères. Dans tous les cas, l’absence de comptes peut avoir des répercussions néfastes sur la survie du parti, comme l’explique le trésorier : « Ne pas avoir de compte peut vous valoir l’annulation de toutes les subventions visées par la commission nationale des comptes de campagne ».

Source :

Le Figaro

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz