Accueil La Newsly Room Un policier tue trois personnes avant de se suicider à Sarcelles

Un policier tue trois personnes avant de se suicider à Sarcelles

276
0
PARTAGER
Ninocare

Ce samedi soir, un policier semble être devenu fou. À cause d’une rupture amoureuse, l’homme de 31 ans s’en prend à sa petite amie, la famille de cette dernière, mais également à des voisins. Résultats : il tue trois personnes, en blesse trois autres et se suicide.

Voici le reportage signé BFMTV :

« La rupture amoureuse semble la cause initiale », déclare Eric Corbeaux, le procureur de la République de Pontoise

Samedi soir, à 20h45, le policier Arnaud Martin rejoint Amélie, sa petite amie. Ces derniers doivent discuter de leur séparation imminente dans une voiture, à deux pas du pavillon où vivait ses parents.

La situation a du s’envenimer puisqu’à un moment, on sait que le policier a saisi son arme pour blesser au visage sa petite amie. Lorsque les secours sont arrivés, cette dernière était consciente, mais les autres victimes n’ont pas eu cette chance.

Deux passants tués, ainsi que le père d’Amélie

Selon les premiers résultats de l’enquête, deux passants auraient tenté d’intervenir quand le policier s’en ait pris à sa petite amie. Ces derniers ont été tués et n’avaient aucun lien avec l’auteur des faits ou sa famille.

Après avoir tué ces deux passants, Arnaud Martin s’est précipité dans le pavillon de ses beaux-parents avant d’abattre le père d’Amélie et de blesser sa femme ainsi que la sœur de sa petite amie. Avant de se suicider d’une balle dans la tête, dans le jardin, le policier aurait également emmener avec lui le chien de la famille.

Pour le voisinage, c’est la stupeur la plus totale : « C’est l’incompréhension d’une telle horreur, que ce soit un jeune policier qui ait commis ce drame […] Les gens ne comprennent pas qu’un policier ait pu faire ça », a déclaré François Pupponi sur BFMTV.

 

Source :

Le Figaro

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz