Accueil Les analyses Newsly Les jeux traditionnels en danger ?

Les jeux traditionnels en danger ?

174
0
PARTAGER

Avec la mondialisation et le développement des nouvelles technologies, les jeux Populaires traditionnels ont laissé place aux jeux en ligne et aux compétitions internationales. Les jeux de force sont supplantés par des épreuves Olympiques que le monde entier suit en direct et les jeux de cartes et d’adresse par des tournois Texas Holdem ou Omaha en ligne. Cette évolution suscite tout d’abord une inquiétude quant à la survie des jeux traditionnels et pose une question : comment peut-on sauvegarder ces jeux populaires, qui font partie intégrante de notre culture et dont la disparition ferait pointer le risque d’une perte d’identité locale.

La sauvegarde de notre patrimoine culturel local fait l’objet de mesures et d’initiatives par des instances telles l’UNESCO ou le Parlement Européen. Objectif : associer tradition et modernité à des fins de préservations de ces pratiques.

L’UNESCO définit ainsi le patrimoine culturel immaterial: “il englobe des pratiques culturelles vivantes telles que les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels et événements festifs, les connaissances et pratiques concernant la nature et l’univers ou encore les savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel”.

L’une des voies explorées par exemple, est l’intégration des jeux populaires au parcours scolaire. Au niveau local, les associations et autres amicales jouent un rôle aussi actif qu’important. En Bretagne,  La Jaupitre, « Association Pour les Sports et les Jeux Gallo-Bretons », a pour mission la promotion de la tradition et propose par exemple, « des animations qui sont des occasions de découverte et de pratique des jeux et sports bretons ».

Mais qu’entend-on par « jeux traditionnels » ou « jeux populaires » ?

On peut ranger ces jeux dans trois catégories : des jeux d’adresse (jeu de la boule bretonne, jeu de la crosse, lancer de fer à cheval, palet ou jeu de quilles etc.), des jeux de Force (jeux de tir à la corde, le levé d’essieu, le lever de la perche, court-bâton, lever de perche etc), en passant par des Jeux de cartes.

A l’image du jeu de mus dans le Sud Ouest, « poker basque » où le bluff est, comme au poker un élément important, les Bretons ont une passion pour les cartes.  En Bretagne, des jeux traditionnels comme le Rondélic ou plus récent, comme le Jahal, né en 2010, les cartes font partie de la culture Bretonne. Au Rondélic, la carte la moins forte et l’As ; au Jahal les différentes familles sont représentées par des symboles de différentes couleurs: jaune, noir, vert, bleu, rouge.

Au delà des jeux traditionnels, les tournois de Texas Holdhem, Omaha Bretagne ou autres tournois du Grand Ouest au Casino de Dinard ( « capitale » bretonne du poker), sont extrêmement populaires. Et les Bretons se distinguent également sur la scène internationale. Prenons un exemple tout récent : Antoine Saout originaire de Morlaix a remporté 2 millions de dollars au Main Évent du WSOP de Las Vegas arrivant à la 5ème Place lors de sa deuxième finale du Main.

Le poker, et notamment le poker en ligne est un exemple intéressant : avec les nouvelles technologies le monde est à portée de smart phones ou tablettes, ce qui signifie que vous pouvez vous mesurer à des adversaires du monde entier. Il apparaît donc que le poker en ligne rapproche et unisse les peuples !

Et en conclusion : pas d’inquiétude, les Jeux Traditionnels Breton sont bien en vie.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz