Accueil La Newsly Room Géopolitique Un nouveau grand pas pour la démocratie Syrienne, avec la prise de...

Un nouveau grand pas pour la démocratie Syrienne, avec la prise de Raqa

142
0
PARTAGER
BULENT KILIC. AFP

Cette semaine, l’État Islamique (EI) a perdu sa capitale. Raqa a enfin été libérée et récupérée par les Forces Démocratiques Syriennes (ou FDS), soutenues par les États-Unis.

Opération de déminage en cours

L’État Islamique a perdu Raqa après de longs mois de combat (l’assaut ayant débuté en Juin). Il ne reste de cette ancienne belle ville d’Afrique du Nord, qu’un triste champ de ruine, comme le montre cette courte vidéo d’Euronews :

La ville, maintenant sous le contrôle total des FDS, est entrain d’être ratissée de fond en comble. L’objectif ? Déminer les dernières cellules dormantes, s’il y en a. Après cette prise, le califat de l’EI se voit largement réduit, n’ayant plus de place forte. On soupçonne également que Raqa était un centre de planification pour les attentats réalisés dans le monde entier. Il est probable que cette perte perturbe de potentielles opérations suicides prévues.

L’État Islamique s’est principalement retranché au sein de la province de Deir Ezzor, près de la frontière irakienne.

Un geste symbolique pour la Syrie

Après avoir repris la ville, les forces des FDS se sont rendues sur le rond-point d’Al-Naïm. Cet endroit servait de promontoire d’exécution (décapitation, notamment) à l’EI. Des têtes coupées y étaient souvent accrochées.

Les FDS y ont placé leur drapeau jaune. Certains étaient très émus, mais tous avaient le sourire, malgré les mois de travail qu’il faudra pour reconstruire une Raqa meurtrie.

Après l’annonce de la reprise de Raqua, l’ONG Save The Children a annoncé que “L’offensive militaire à Raqa arrive peut-être à son terme, mais la crise humanitaire est plus grave que jamais”.

Les combats auront causé 3.250 morts, dont 1130 civils et 270 enfants. Malgré un résultat lourd de pertes, de nombreux syriens se sont dits heureux d’apprendre la libération de Raqa. Actuellement, près de 400 jihadistes se sont rendus aux FDS. Certains d’entre eux étaient étrangers.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz