Accueil La Newsly Room Dove : d’où vient la polémique ?

Dove : d’où vient la polémique ?

193
0
PARTAGER

Dove souffre d’un bad buzz depuis la diffusion de son dernier spot publicitaire. Dans ce dernier, on voit trois femmes se succéder, à chaque fois que l’une enlève son t-shirt. Un extrait, largement partagé sur les réseaux sociaux (dont Facebook et Twitter) montre une actrice noire enlever son T-shirt pour faire apparaitre une actrice blanche et rousse.

La pub a créé un tollé, notamment chez de nombreuses personnes noires qui s’estiment blessées car assimilées (par la publicité) à des personnes sales, à cause de leur couleur de peau.

Réel problème de pub ou surinterprétation ?

Le premier problème est que l’extrait présenté sur les réseaux sociaux et ne s’arrêtait que sur les actrices noires et blanches. En réalité, le spot complet montrait une troisième actrice, à la peau plus mate, prendre la place de l’actrice blanche. Le sens n’est donc plus vraiment le même si l’on prend la publicité dans sa globalité. Cette coupure a ainsi renforcé les accusation de racisme.

Bon à savoir : le spot complet (diffusé notamment aux États-Unis) montrait 7 femmes, de tous les horizons se succéder de la même manière. Cette coupure, présente en France, risque de coûter cher à Dove, qui s’est déjà excusé publiquement de cette faute de goût.

La comédienne noire de la publicité a réagit à la polémique

Dans une déclaration récente, Lola Ogunyemi, comédienne, dément largement le côté raciste de la publicité Dove et estime que ce n’était pas du tout voulu par la marque :

Si j’avais eu le moindre soupçon que je sois mise en scène comme la version “avant” d’une prise “avant-après”, j’aurais été la première à dire non. J’aurais quitté le plateau et j’aurais pris la porte. C’est quelque chose qui va à l’encontre de tout ce que je représente“, a-t-elle dit, lors d’un entretien avec The Guardian.

Elle ajoute par la suite :

Bien que je sois d’accord avec le fait que Dove s’excuse pour tout tort qu’ils auraient pu causer, ils auraient pu défendre leur vision créative et leur choix de m’inclure moi, une jeune femme noire, comme tête d’affiche de leur campagne[…] Je suis forte. Je suis belle, et je ne serai pas effacée.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz