Accueil La Newsly Room Economie Le budget 2018 enfin partagé par le gouvernement : les grands points

Le budget 2018 enfin partagé par le gouvernement : les grands points

510
0
PARTAGER

Le gouvernement vient de partager, aujourd’hui, son premier budget prévisionnel lors du conseil des ministres. Les principaux objectifs, pour l’année 2018, sont : une baisse sensible des impôts accompagnée d’une réduction du déficit public. En ce qui concerne la fiscalité, le gouvernement vise une baisse de 7 milliards d’euros pour 2018. La question est de savoir dans quels domaines vont se réaliser les coupes budgétaires.

Retrouvez sur cette vidéo, les points spécifiques du budget, concernant les ménages :

Réduction des effectifs, des contrats aidés et des aides au logement

La première mesure, qui fait encore grand bruit, c’est la réduction des emplois aidés prévus à 200 000 pour l’année prochaine. La réduction des aides au logement (APL) longtemps restée au stade de rumeur, s’est finalement concrétisée. Elle concernera principalement les foyers du parc social.

Le gouvernement a également la volonté de réduire ses effectifs, en supprimant près de 295 postes, toujours pour 2018. Le ministère de la transition écologique devra supporté – quant à lui – une suppression de 828 emplois. Les opérateurs d’état (Pôle Emploi notamment) souffriront d’une réduction de 1276 postes.

D’autres domaines valorisés

Contre toute attente, certains ministères et autres domaines observeront une hausse de leur budget. Par exemple, l’éducation nationale profitera d’une hausse d’1.3 milliard d’euros sur son budget, pour 2018. Le recherche profitera d’une hausse de 700 millions d’euros supplémentaires tandis que les registres de la transition écologique et de l’agriculture verront le leur augmenter de – respectivement – 500 millions et 400 millions d’euros.

Le plus grand gagnant de l’élaboration du budget 2018 reste – sans surprise – le registre de la défense. Cette dernière verra son budget bénéficier d’une hausse d’1,8 milliard d’euros. L’ouverture de 518 nouveaux postes sera également lancée. Cependant la cyberdéfense, et les services du renseignement, en seront les principaux bénéficiaires.

Il est possible que des ajustements soient réalisés. De même, le gouvernement peut encore intervenir afin de préciser son programme. De nouvelles informations sont donc en attente.

Affaire à suivre !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz