Accueil La Newsly Room International Rojda Felat, la femme qui fait peur à Daesh

Rojda Felat, la femme qui fait peur à Daesh

362
PARTAGER
Rojda Felat, commandante en Syrie

La commandante féministe kurde Rojda Felat est à la tête d’un contingent de 15.000 soldats ayant participé à l’attaque contre Daech à Raqqa, en Syrie.

Une féministe révolutionnaire mène l’assaut sur Raqqa, capitale de l’Etat islamique. Rojda Felat est une femme kurde de 30 ans, qui combat l’Etat islamique (Daesh) depuis maintenant trois ans. Elle est la commandante interarmées qui a lancé l’offensive sur le bastion du terrorisme le mois dernier, conduisant 15.000 combattants kurdes et arabes, soutenus par les forces spéciales américaines et les avions de la coalition des Forces démocratiques syriennes.

“Mon principal objectif est la libération de la femme kurde et la femme syrienne en général, des liens et de l’emprise de la société traditionnelle, ainsi que la libération de la totalité de la Syrie du terrorisme et de la tyrannie”, a-t-elle déclaré au Times .

Les djihadistes ont peur d’elle

Certains rapports indiquent que plus de 10.000 femmes se battent avec les forces militaires kurdes, dont certains bataillons sont exclusivement féminins tels que les Unités de protection de la femme (YPJ), une faction des Unités de protection du peuple (YPG). L’une de ses commandantes, âgée de 21 ans, a déclaré à CNN : “Les djihadistes croient que si un membre de Daesh est tué par une femme, une femme kurde, ils n’iront pas au paradis.

Selon eux, s’ils venaient à mourir de la main d’une femme, ils ne pourraient pas être considérés comme des martyrs, et ainsi aller au ciel.

“Ils ont peur des femmes”

Mais les membres de Daesh ne sont pas seulement effrayés par le fait que la commandante kurde soit une femme… Rojda Felat a la réputation d’être bon stratège.

Inspirée par les femmes combattantes et Napoléon

La commandante kurde s’est dit inspirée par les femmes qui ont donné leur vie dans la lutte contre l’Etat Islamique, ainsi que par les exemples de Bismarck, Napoléon, et Salah al-Din.

Offensive sur Raqqa

Le 24 mai, une vaste offensive a été lancée sur Raqqa . Le but de celle-ci n’était pas de libérer la ville mais seulement le nord de la province. Rojda Felat promet de chasser Daech des zones situées au nord de Raqqa et de conserver les villes desquelles les terroristes sont déjà expulsés. Avant de libérer Raqqa définitivement ? Ce dernier point reste cependant encore difficile à savoir.

Crédit photo principale : Twitter/Para Keta