La chanson “Happy Birthday to You” appartient désormais à tout le monde

167
PARTAGER

“Happy Birthday to You” est tombé dans le domaine public

Un procès de longue date sur la propriété et les droits d’auteur lucratifs de “Happy Birthday to You”, qu’on dit être la chanson la plus populaire au monde, vient de rendre sa décision. La chanson appartient à personne, et donc à tout le monde.

Un juge de Los Angeles (Californie) a statué cette semaine que la Warner-Chappell, une division de Warner Music Group, ne détenait plus les droits de la chanson, parce le droit d’auteur original de la chanson ne portait que sur ses arrangements de piano et non sur ses paroles.

Un manque à gagner de 2 millions de dollars par an

C’est une mauvaise nouvelle pour la Warner-Chappell, qui gagnait environ 2 millions de dollars (1.8 millions d’euros) par an en octroyant les droits de Happy Birthday to You pour un usage commercial. Mais cela signifie que tout le monde, c’est à dire les artistes professionnels, les producteurs de cinéma en passant par les fabricants de jouets, pourront à présent utiliser la chanson à des fins commerciales, sans payer de royalties. (L’usage privé de la chanson, comme chanter aux parents et amis dans l’intimité de chez soi, n’a jamais été soumis au droit d’auteur).

« “Joyeux anniversaire” est enfin libre après 80 ans », a déclaré Randall Newman, un avocat des plaignants, au Los Angeles Times. “Enfin, la mascarade est terminée.” Warner Music a déclaré qu’elle examinait la décision et considérait ses options.

Il n’y a pas contestation possible dans les annales de l’histoire américaine que la mélodie a été créée par trois sœurs institutrices – Mildred, Jessica, et Patty Hill – même si l’origine des paroles est plus obscure . Elles ont inventé la mélodie pour accompagner une chanson intitulée Good Morning to All. Au moins trois auteurs, en plus des sœurs Hill, ont déposé les paroles dans les années 1900, mais une société de musique, la Clayton F. Summy Company, acquise par la Warner-Chappell, a affirmé qu’elle avait acheté les droits aux trois sœurs.

good morning to all

Pour le juge George H. King, si la Summy a bien enregistré la version originale de Good Morning to All, elle ne possède pas les droits sur les paroles Happy Birthday to You.

L’affaire avait été portée devant les tribunaux en juin 2013 par une réalisatrice de documentaires, Jennifer Nelson, à qui la Warner-Chappell demandait 1500 dollars pour qu’elle puisse diffuser Happy Birthday to You dans un documentaire… consacré à la chanson elle-même.

Crédit photo principale : Flickr – Will Clayton