La théorie du complot touche aussi l’affaire du jeune Ahmed Mohamed et son horloge

“Réveillez-vous, moutons! Cette horloge qu’Ahmed Mohamed a construit est une supercherie, et son père nous a probablement tous bernés.”

Telle est la conclusion de l’étrange série de tweets de Richard Dawkins , qui remet en cause les motivations d’Ahmed d’avoir apporté son horloge à l’école, où il a été arrêté parce que son professeur croyait que c’était une bombe. Barack Obama, Mark Zuckerberg, et des dizaines de milliers de personnes ont soutenu Ahmed à la suite de son traitement à son école et au poste de police. Bien que Dawkins condamne l’arrestation, il émet des critiques quant au soutien que Ahmed a reçu.

“Démonter et remonter est bien. Mais il ne faut pas ensuite prétendre que c’était votre “invention”.” Dans son tweet, il lie un billet de blog ainsi qu’une vidéo YouTube expliquant pourquoi l’horloge est un “hoax”, un canular. L’idée générale de leur argument est que Ahmed n’a pas inventé l’horloge, ni même ne l’a construite. Il a juste pris des pièces d’une horloge existante et les a assemblées.

D’autres sont allés encore plus loin , suggérant que l’histoire d’Ahmed est une arnaque mise en scène par son père pour marquer des points côté politique. Certains font remarquer que le père d’Ahmed, Mohamed Elhassan Mohamed, est un immigrant soudanais, qui s’est présenté à la présidence du Soudan deux fois . Mohamed avait déjà fait les gros titres, en essayant de lutter contre l’islamophobie . Il a défendu le Coran dans un simulacre de procès contre un pasteur de Floride, qui a brûlé le livre saint des musulmans .

Cela dit, il y a quelques incohérences. Mohamed a déclaré à CNN “que c’était un réveil qu’il avait fabriqué. Il se réveille avec l’horloge la plupart des matins”, tandis que Ahmed a déclaré au Dallas Morning News qu’il avait fabriqué l’horloge en 20 minutes le soir avant de la prendre à l’école. Mais est-ce suffisant pour dire que c’est un canular? Dawkins se demande si Ahmed “souhaitait délibérément être soupçonné d’avoir fabriquer une bombe” et être arrêté, juste pour qu’il puisse être considéré comme une “victime de l’islamophobie.”

La réponse à Dawkins a été largement négative, avec certains lui reprochant de ne pas avoir à confronter les effets de l’islamophobie. Dawkins a finalement fait marche arrière, commençant à remettre en question les motifs des autorités pour arrêter le garçon à l’école et retweeter l’invitation de la Maison Blanche d’Obama à Ahmed.

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici