Alternatiba, qu’est ce que c’est ?

Alors qu’approche la conférence de Paris de 2015 sur le climat (COP21) qui aura lieu du 30 novembre au 11 décembre 2015, une notion semble refaire surface, à savoir “Alternatiba”. Qu’est-ce que c’est exactement ? De quoi il en retourne ? Quels sont les avantages d’une telle initiative ?

Principe

Le village Alternatiba est un processus de mobilisation d’une tranche de notre société qui souhaite relever le défi du changement climatique. Ce mouvement altermondialiste est un mouvement citoyen lancé en 2013 pour valoriser des solutions locales face au dérèglement climatique. Ce sont des villages issus d’alternatives collectives ou individuelles ou territoriales qui souhaitent susciter des prises de conscience et de modifications de comportement face à la crise énergétique.

Les objectifs des Alternatibas sont multiples :

D’abord, ils désirent diffuser le message de l’urgence climatique, de sensibiliser le grand public ainsi que les élus et les décideurs à diminuer de façon radicale et prompte les émissions de gaz à effet de serre. Il est impératif, selon eux, d’interpeller sur les conséquences catastrophiques de l’absence d’accords internationaux concernant le climat.

Un second objectif est de lutter contre le sentiment d’impuissance et donc une éventuelle démobilisation en montrant qu’il existe bel et bien des solutions et des alternatives pertinentes et efficaces, lesquelles sont à la portée de tous.

Ces solutions sont, qui plus est, porteuses d’emploi et amènent vers un monde plus convivial, plus solidaire, plus humain en somme.

Enfin, le dernier point des villages et du mouvement Alternatiba est d’appeler la population et les élus locaux à mettre en place la transition sociale et énergétique, voire écologique pour éviter le dérèglement des mécanismes du climat à moyen et long terme.

Les moyens et les propositions

Le but d’Alternatiba est d’unir tous ceux qui contribuent, d’une manière ou d’une autre, à préserver notre climat. Les techniques et moyens utilisés sont diverses mais l’important est de les mettre en valeur grâce à des actions simples et concrètes.

Comment ? En mangeant local , bio voire à moindre coût, en s’habillant avec éthique (surveiller la provenance de nos vêtements), en se soignant en faisant attention à la surmédicamentation.

D’autres possibilités sont déjà d’usage comme l’éducation pour respecter l’environnement, savoir construire et consommer sans polluer, apprendre à recycler , à ne pas gaspiller (nourriture, vêtements, déchets, etc.), apprendre à créer une zone de gratuité, une zone de troc, etc.

Après l’échec du Sommet de Copenhague en 2009 , le mouvement Alternatiba veut montrer aux citoyens que c’est à eux de devenir acteur de leur vie, de leur avenir et qu’il ne faut pas attendre que des décisions importantes sur le climat et l’avenir de la planète apparaissent comme par magie.

Des solutions existent déjà et il faut les développer, les faire connaître, proposer aux populations des alternatives au système actuel: il y a notamment l’éco-habitat, les énergies renouvelables , le bio, les monnaies locales, etc.

Ce qui est dynamique avec le mouvement Alternatiba, c’est que l’on veille à construire et à préparer un monde plus humain, plus solidaire et que cet objectif, à l’heure actuelle, est tout à fait contraire à des idées et comportements xénophobes, racistes, sexistes, discriminatoires et antidémocratiques.

À noter, enfin, qu’un projet sur la plateforme de crowdfunding Ulule a permis de financer la création d’un Village des Alternatives.

Crédit photo principale : Pierre Carton – Alternatiba

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici