Les pages de ce “livre à boire” filtrent l’eau polluée pour la rendre potable

Pas moins de 358 millions de personnes en Afrique sub-saharienne ne disposent pas d’un accès fiable à l’eau potable. Des chercheurs ont mis au point un livre à propos de la sécurité de l’eau dont les pages peuvent être utilisées pour filtrer l’eau.

Des essais effectués sur 25 sites où l’eau est contaminé en Afrique du Sud, au Ghana, au Kenya, en Haïti et au Bangladesh ont montré que le livre, qui contient de minuscules particules de cuivre et d’argent, pouvait éliminer plus de 99% des bactéries, selon les résultats du projet dévoilés lors du meeting de la Société américaine de chimie (ACS) qui a débuté hier (16 août).

Teri Dankovich, de l’Université Carnegie-Mellon à Pittsburgh, qui dirige les recherches sur ce qu’elle appelle “le livre à boire”, a déclaré que dans un essai, ils avaient testé un fossé contaminé par les eaux usées qui contenait des millions de bactéries. “Même avec des sources d’eau fortement contaminées comme celles-ci, nous pouvons atteindre 99,9% de pureté avec notre papier composé de nanoparticules d’argent et de cuivre, apportant des niveaux de bactéries comparables à ceux de l’eau potable aux États-Unis”, dit-elle.

Dans chaque page sont incorporées des nanoparticules d’argent et de cuivre. Les pages contiennent des instructions en anglais et dans la langue locale. L’eau est versée et filtrée à travers les pages elles-mêmes. Une page peut purifier jusqu’à 100 litres d’eau et un livre peut fournir les besoins en eau potable d’une personne pendant environ quatre ans, ont indiqué les chercheurs.

Les chercheurs fabriquent actuellement eux-mêmes les livres à la main, mais cherchent à présent à augmenter la production et envoyer les livres aux communautés locales.

Crédit photo principale : Flickr – Gary Edenfield

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici