Nabiré, l’un des cinq derniers rhinocéros blancs au monde est mort

151
PARTAGER
Nabiré, rhinoceros blanc mort

Il ne reste plus que quatre rhinocéros blancs du nord dans le monde

Nabiré, l’un des cinq derniers rhinocéros blancs vivant au monde, n’est plus.

Sa mort a été causée par l’éclatement d’un kyste, selon un communiqué de presse du zoo de Dvůr Králové, situé à environ 130 km au nord-est de Prague, où elle vivait depuis qu’elle avait été élevée en captivité en 1983. Elle avait 31 ans.

Les rhinocéros blancs du nord ont été braconnés jusqu’à provoquer leur quasi extinction, dans le seul but de satisfaire la demande pour leurs cornes . En effet, ils sont très recherchés dans certaines parties de l’Asie de l’Est et la péninsule arabique en raison de leurs prétendus (mais tout à fait illusoires) avantages médicinaux.

“C’est une perte terrible. Nabiré était le rhinocéros le plus tendre jamais élevé dans notre zoo”, a déclaré le directeur du zoo Přemysl Rabas. “Mais il ne s’agit pas seulement du fait que nous l’aimions beaucoup. Sa mort est un symbole du déclin catastrophique des rhinocéros en raison d’une cupidité humaine insensée. Son espèce est au bord de l’extinction”.

Un seul survivant mâle de cette sous-espèce

Il n’existe qu’un seul survivant rhinocéros blanc mâle: un rhino de 42 ans nommé Soudan, qui est sous surveillance armée 24h/24 par une équipe de gardes dans la réserve kényane Ol Pejeta dans le centre du Kenya.

Nabiré faisait partie des animaux qui ont participé aux efforts du zoo ayant pour but la reproduction en captivité de la sous-espèce, mais en raison de ses kystes dans son ovaire droit, elle ne pouvait pas concevoir naturellement. Son ovaire gauche, cependant, ne présentait pas de kystes et le zoo espérait qu’elle serait en mesure de donner des ovules pour un embryon artificiel. L’un des ovaires de Nabiré ainsi que différents types de tissus ont été prélevés immédiatement après sa mort et envoyés dans un laboratoire spécialisé en Italie, a indiqué le zoo.

La mort de Nabiré intervient juste un jour après celle de Cecil le Lion , une “star” des safaris au Zimbabwe, qui a été abattu par un riche dentiste américain . Les lions et les rhinocéros blancs sont sur la Liste rouge mondiale des espèces menacées de l’UICN.

Crédit photo principale : Zoo de Dvůr Králové