Pour Jacques Séguéla, un clochard “peut mettre de côté 1500 euros”

147
PARTAGER
jacques séguéla, clochard 1500 euros

Après la Rolex, Jacques Séguéla récidive avec les “clochards”

Rappelez-vous de cette phrase : “Si à 50 ans on n’a pas une Rolex, on a quand même raté sa vie.” Une phrase que beaucoup attribuent à tort à l’ancien Président de la République Nicolas Sarkozy alors que ce fut Jacques Séguéla, publicitaire et conseiller en communication fort bien connu, qui l’avait prononcé.

Jacques Séguéla s’explique… Et trébuche !

Dans une interview de BFMTV – dont il en est un invité régulier – Jacques Séguéla reconnaît avoir dit une “connerie” et en profite pour s’expliquer: “Surtout, ça voulait dire que la vie est un rêve, qu’il faut rêver, rêver de tout. La Rolex est un symbole comme un autre et j’aurais pu dire une Ferrari, ou j’aurais pu dire un stylo Bic, peu importe, un objet culte dont on a envie.”

Mais, tout suite après cette explication, l’ancien spin doctor de François Mitterand lâche une phrase qui ne manque pas d’en agacer plus d’un : “Il n’y a pas de raison de dire aux gens “Vous êtes condamnés à ne jamais vous faire le plaisir de votre vie”. On a quand même le droit, même si on est clochard, on peut arriver à mettre de côté 1 500 euros !

Un propos qui provoque une déferlante sur le Twitter. Anna Conda reprend le propos et en fait un mélange humoristique avec l’ancien :

D’autres n’hésitent pas à faire quelques jeux de mots. De futurs concurrents du publicitaire octogénaire peut-être ?

Et pour finir, cela n’étonnera personne, Le Gorafi profite évidemment du propos maladroit de Jacques Séguéla pour s’offrir une belle occasion d’écrire quelques articles satiriques à son sujet :