Amazon construit un parc éolien géant en Caroline du Nord

158
PARTAGER
Energie éolienne, Chine, production

Amazon cherche à étendre sa capacité d’énergie renouvelable pour alimenter ses datacenters

Amazon a annoncé qu’il allait débuter la construction d’un parc éolien de 208 mégawatts aux Etats-Unis, dont celui-ci est prévu de générer autour de 670.000 MWh d’énergie éolienne à partir de décembre 2016, ce qui est suffisant pour alimenter plus de 61.000 foyers chaque année. Ce parc doit être installé en Caroline du Nord, dans le cadre de l’engagement du géant Américain de la vente au détail, qui souhaite obtenir au moins 40% de ses besoins énergétiques de ses infrastructures mondiales en provenance de sources renouvelables d’ici la fin de l’année 2016. En avril 2015, environ 25% de l’énergie qu’Amazon engloutissait à travers ses centres de données colossaux provenaient de sources durables.

Le nouveau parc éolien fait partie de l’un des tas de projets d’énergie renouvelable sur lesquels Amazon travaille pour réinjecter de l’énergie au réseau électrique local. En janvier, il a été déclaré que l’Amazon Wind Farm dans le Comté de Benton (Indiana) devrait générer 500.000 MWh d’énergie éolienne chaque année, et en avril, une série de tests des nouvelles batteries de stockage d’énergie de Tesla , qui sont conçues pour fonctionner avec des sources d’énergie intermittentes, comme l’énergie éolienne et l’énergie solaire, devaient permettre d’alimenter leurs centres de données (les datacenters) durant la nuit et quand la météo l’exigeait.

À lire aussi : Facebook: les énergies renouvelables vont alimenter 50% de ses datacenters d’ici 2018

Le mois dernier, la société a annoncé qu’elle construisait la Amazon Solar Farm US East en Virginie, qui devrait générer 170.000 MWh d’énergie solaire par an.

Au total, ces projets d’énergies renouvelables devraient injecter plus de 1,3 millions de MWh d’énergie supplémentaire dans les réseaux électriques à travers le centre et l’est des USA, soit environ l’équivalent de l’énergie nécessaire pour alimenter 122.000 foyers américains moyens.

“Nous sommes loin du but. Nous allons continuer à consacrer des projets qui fournissent de l’énergie propre aux différents réseaux d’énergie qui desservent les datacenters d’AWS, nous allons continuer à travailler avec nos fournisseurs d’énergie pour augmenter leur quotient d’énergie renouvelable, et nous allons continuer à encourager fortement nos partenaires au sein du gouvernement à étendre les incitations fiscales qui rendent plus viable les projets d’énergies renouvelables”, a déclaré Jerry Hunter, vice-président de l’infrastructure à Amazon Web Services (AWS), dans un communiqué de presse .

Amazon pas si engagée qu’on le croit dans les énergies renouvelables ?

Tout cela semble vraiment très bien, mais Amazon est loin d’être la société respectueuse de l’environnement, qu’elle se dit être. À la fin du mois de mai, Amazon Web Services a annoncé qu’elle allait construire trois nouveaux centres de données dans l’Ohio, qui n’est pas le lieu idéal si vous voulez alimenter votre infrastructure avec de l’énergie propre. “Étant donné que le réseau électrique de l’Ohio est alimenté principalement par le charbon, les clients actuels et potentiels d’AWS doivent se demander de quelle façon le développement dans l’Ohio s’inscrit dans l’engagement d’AWS pour alimenter les datacenters avec de l’énergie renouvelable à 100%”, note David Pomeranz pour Clean Technica .

“Tout compte fait, cela pourrait générer jusqu’à 480 MW de nouvelle demande d’électricité dans l’Ohio dans les trois campus du centre de données”, a déclaré Pomeranz. “480 MW est presque autant qu’une usine de charbon de taille moyenne, et dépasse de loin l’énergie éolienne qu’AWS a acquis jusqu’à aujourd’hui via le parc éolien de Fowler Ridge .”

Espérons que ce ne sera pas le cas pour longtemps. Plus tôt cette année, la capacité des énergies renouvelables dépassait officiellement celle du charbon, du gaz naturel et du pétrole combinés. Aux Etats-Unis, dans six grandes villes, pour la plupart Californiennes (Boston, San Francisco, San Diego, San Jose, Los Angeles et Riverside), le coût d’installation et de fonctionnement des panneaux solaires en toiture revient désormais au même prix (ou moins cher) que d’acheter de l’électricité du réseau électrique, même sans l’aide de subventions gouvernementales.

Bientôt 100% des sources d’énergie renouvelables seront le seul moyen pour les grandes compagnies comme Amazon de s’alimenter en énergie elles-même. Et elles l’ont bien compris.