Sans traitement depuis 12 ans, une française née avec le VIH est en rémission

155
PARTAGER
vih rémission sida

Sida: la surprenante rémission d’une jeune Française

Une adolescente française née avec le VIH n’a montré aucun signe d’infection au cours des 12 dernières années, malgré la prise d’aucun médicament pendant cette période. Ceci est la plus longue période (officiellement) pendant laquelle une jeune personne avec le VIH est en rémission, et les chercheurs essayent de comprendre ce qui a pu la préserver en bonne santé: son système immunitaire ou ses précédents traitements ?

La patiente est née en 1996, et a été contaminée par sa mère , porteuse du virus du Sida. Elle a été traitée avec des médicaments antirétroviraux jusqu’à environ six semaines. À l’âge de trois mois, les médecins ont commencé à lui donner un cocktail de quatre médicaments anti-VIH pour maintenir l’infection sous contrôle à long terme. Mais quand ses parents ont cessé de lui donner des traitements pour des motifs inconnus, quand elle avait six ans, le virus n’a pas refait surface. Un an plus tard, les tests sanguins ne pouvaient pas détecter le VIH, de sorte que les médecins ont décidé de la garder hors médication. Elle a maintenant 18 ans, et l’infection est encore sous contrôle, ont annoncé les chercheurs lundi à la conférence de l’International AIDS Society au Canada.

La prise très précoce de traitements porte ses fruits

Ce cas est l’indication la plus prometteuse jusqu’à maintenant que nous pourrions être capable de maintenir le VIH sous contrôle pendant de longues périodes de temps chez les enfants, sans les effets secondaires et les dépenses de prises de médicaments régulières, ce qui jusqu’à présent, était réalisé chez les adultes.

Mais Asier Sáez-Cirión, un chercheur de l’Institut Pasteur de Paris qui a travaillé sur le cas de l’adolescente, n’a pas tardé à dire qu’il y a encore beaucoup d’inconnu sur la façon précise dont la jeune fille a contrôlé le virus depuis si longtemps. “Cette fille est en rémission,” a-t-il dit. “Elle n’est pas guérie.”

Cette patiente française se joint à un très petit groupe de patients à travers le monde qui ont été en mesure de maintenir leur VIH sous contrôle après l’arrêt des médicaments, dont 14 adultes français et le “Bébé Mississippi” , qui a été annoncé comme “fonctionnellement guéri” en 2013. Peu de temps avant son quatrième anniversaire, il a été testé positif au VIH à nouveau , mais avant cela, il avait réussi à maintenir le virus sous contrôle pendant près de trois ans, après qu’on lui ait donné un cocktail agressif de traitements antirétroviraux dans les heures suivant sa naissance.

Ces cas ont tous en commun le fait qu’ils sont traités tôt. Et cela permet de plaider “en faveur d’une mise sous traitement antirétroviral de tous les enfants nés de mères séropositives le plus tôt possible après la naissance”, comme l’indique le professeur Jean-François Delfraissy , directeur de l’ANRS.

À l’heure actuelle on ne sait pas si les résultats pourraient être reproduits chez d’autres patients. “Nous n’avons pas de données très claires expliquant pourquoi elle maintient ce contrôle sur l’infection”, a admis le Dr Asier Saez-Cirion . “Elle ne présente pas les facteurs génétiques ni le type de réponse immunitaire retrouvés chez les très rares personnes qui contrôlent naturellement l’infection sans jamais avoir reçu de médicaments.”

En rémission mais pas guérie

Si le cas de la jeune femme “est un fait clinique majeur qui ouvre de nouvelles perspectives de recherche”, explique le professeur Jean-François Delfraissy, celle-ci n’est pas guérie. “Elle est capable de contrôler la réplication du virus mais il est toujours là, on arrive à le détecter et à le réactiver in vitro”, insiste le Dr Saez-Cirion.

Les médecins avertissent que pour l’instant, une si longue rémission est un cas isolé. Pour tous les autres patients, ce serait tenter le diable que d’arrêter les médicaments pour en avoir le cœur net. Si le virus repartait, il pourrait au passage faire des dégâts.

Crédit photo principale : Wikimedia – Domaine public