Des rhinocéros équipés de caméra pour dissuader les braconniers

121
PARTAGER
camera rhinocéros anti-braconnage

Une caméra anti-braconnage fixée sur la corne des rhinocéros pour les sauver de l’extinction

En Afrique, un rhinocéros est tué toutes les six heures pour sa corne. La plupart de ces animaux étant à l’état sauvage, les gardes et les scientifiques sont désespérément à la recherche de nouvelles façons de protéger les espèces.

Ils ont essayé les drones , des gardes armés et le séquençage de génomes de l’espèce , mais à présent un système de surveillance de haute technologie a été développé par des chercheurs au Royaume-Uni, et les experts indiquent que cela va changer la donne dans la lutte contre le braconnage.

L’un des aspects les plus difficiles de surveiller les rhinocéros est le fait que leurs “enclos” est si incroyablement vaste, que les parcs nationaux ne disposent tout simplement pas du personnel ou des ressources pour garder tous les animaux en permanence. Des universitaires britanniques ont créé un système qui utilise des balises GPS, des moniteurs de fréquence cardiaque, et des caméras embarquées pour dissuader les braconniers d’abattre des rhinocéros. Le Real-time Anti-Poaching Intelligence Device (RAPID) a été développé par Protect , une ONG Britannique axée sur la conservation et la protection des animaux. Le dispositif est déjà à l’essai en Afrique du Sud, où les populations de rhinocéros sont sous la menace des braconniers en quête de cornes d’ivoire précieuses.

La caméra, comme on le voit dans cette vidéo de la BBC, est dissimulée à l’intérieur même de la corne, au cours d’une opération indolore. pour l’animal :

Ce dispositif va être capable, si des braconniers ont l’intention de venir capturer les animaux, de prévenir les gardes qui enverront un hélicoptère à l’emplacement précis en quelques minutes, et les caméras enregistreront les séquences vidéo pour aider à identifier les visages des braconniers, les condamner et les empêcher de commettre d’autres crimes sur la faune locale. Les premiers essais sur le terrain débuteront dès l’année prochaine, sur une population de rhinocéros noirs en Afrique du Sud, et les développeurs cherchent aussi à adapter le système sur d’autres animaux menacés, tels que les tigres et les éléphants.

“Avec ce dispositif, le moniteur de fréquence cardiaque déclenche l’alarme à l’instant où le braconnage a lieu, pointant l’emplacement sur une carte de sorte que les gardes peuvent être sur les lieux par hélicoptère ou camion en quelques minutes, ne laissant pas le temps aux braconniers de récolter les parties précieuses d’un animal ou de s’échapper,” a indiqué Paul O’Donoghue, de l’université de Chester en Grande-Bretagne, et inventeur de l’appareillage, dans un communiqué de presse. “Vous ne pouvez pas distancer un hélicoptère. RAPID rend le braconnage un exercice inutile,” a-t-il ajouté.

camera rhinocéros anti-braconnage

Crédit photo: Humane Society International UK

Depuis 2007, il y a eu une augmentation forte du braconnage de rhinocéros, en particulier en raison d’une hausse de la demande de cornes de rhinocéros en Asie, où elle est utilisée dans la médecine traditionnelle chinoise et comme un symbole de prestige (et où elle peut se revendre jusqu’à 51 000 euros le kilo). Le braconnage est si important qu’à la fois les rhinocéros et les éléphants pourraient disparaître à l’état sauvage dans les 20 ans, il est donc nécessaire que de mettre un terme à cela en faisant appel à de nouvelles idées.