Facebook: les énergies renouvelables vont alimenter 50% de ses datacenters d’ici 2018

166
PARTAGER
Fort Worth, Facebook, datacenter, énergie renouvelable

Un cinquième datacenter est en construction au Texas, et sera entièrement alimenté par des énergies renouvelables

Facebook intensifie son engagement en faveur de l’énergie renouvelable aujourd’hui. Tout en annonçant un nouveau centre de données à Fort Worth (ci-dessus), qui se trouve être entièrement alimenté par l’énergie éolienne, le réseau social s’est également fixé un nouvel objectif: celui d’avoir la moitié de ses centres de données reposant sur les énergies renouvelables d’ici la fin de l’année 2018.

Cela découle d’un objectif imposé indépendamment plus tôt, d’avoir 25% de ses centres de données alimentés par l’énergie propre à la fin de cette année. Naturellement, Facebook prévoit d’avoir l’ensemble de son exploitation alimenté par des énergies renouvelables par la suite. Le réseau social travaille également en collaboration avec Greenpeace (qui voit l’annonce d’aujourd’hui comme une occasion de faire honte à Amazon pour sa consommation d’énergie de ses datacenters), pour s’assurer qu’il explore de nouvelles options énergétiques correctement.

Facebook a fait équipe avec Citi Energy, Starwood Energy, et Alterra Power pour mettre en oeuvre un parc éolien de 6900 hectares afin notamment d’alimenter son nouveau centre de données de Fort Worth, et qui devrait fournir environ 200 MW d’énergie au Texas. Facebook envisage d’exploiter ce nouveau centre de données d’ici la fin de l’année 2016.